Culture et réforme territoriale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les conséquences de la réforme territoriale sur la culture

Le département continue à soutenir une culture pour tous dans un contexte de restriction !

C’estsous couvert de la clause générale de compétence que le Département pouvait intervenir dans des domaines autres que ceux obligatoires, le secteur de la cultureentrait parfaitement dans cette optique.

C’est grâce à cette liberté artistique que le Département a donc pu donner naissance à de grandes actions culturelles surson territoire héraultais, mais également soutenir de nombreuses associations telles qu’ADDM 34 précieuse dans le domaine de la danse et de la musique ou encorel’association Héliade à Sète, etc.

Une culture pour tous, partout sur le territoire ! Voilà ce que soutient et continuera à soutenir le Département de l’Héraultengagé dans une politique culturelle solidaire, malgré un contexte actuel restrictif. L’organisation de nombreux festivals d’été ou d’hiver situés au Domaine d’O[1]illustre grandement son action dans le domaine.

Pourtant en annonçant la suppression de la clause générale de compétence, la réforme territoriale restreintcette liberté d’expression artistique, et les conseils généraux ne pourraient intervenir que dans les domaines relevant exclusivement de leur compétence.

L’échelledépartementale d’intervention dans le domaine artistique et culturel est pour l’instant préservée, du moins jusqu’en 2015.

A suivre..-----------------------
[1] En 2010, le département a apporté une aide de 1,7M¬ aux festivals organisés sur le Domaine d O.

€ aux festivals organisés sur le Domaine d’O.