Culture, normes et valeurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
culture
au début du 13eme siècle désigne une pièce de terre travaillée, cultivée
17ème siècle désigne le progrès intellectuel d'une personne ou un certain savoir
fin du 18e siècle synonyme de civilisation
Définition de la culture selon Tylor (en 1871) : Ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, l’art, les mœurs, le droit, les coutumes, ainsi que toute autres facultés ouhabitudes acquises par un individu en tant que membre d'une société.
La culture n'est donc plus considéré comme un progrès mais comme un ensemble de faits observables ç un moment donné. Le terme est très vite adopté par les américains alors que les grands fondateurs européens de la sociologie continuent de l'ignorer lui préférant le terme de civilisation.
La culture est l'ensemble desmanières d'agir, de penser, de sentir apprises et partagées par une pluralité de personnes, et propre à un ensemble social.
-Selon, Durkheim ces manières s'imposent à l'individu selon le milieu dont il est issu et au sein duquel il évolue. Le même enfant soumis à une autre culture aurait un comportement différent.
-les manières d'agir, de sentir, de penser constituent un ensemble lié. Les différentséléments composant une culture sont donc liés. Ainsi lorsqu'un élément de la culture se modifie, cette modification a des répercussions sur d'autres éléments.
cet ensemble supposé cohérent et également partagé par une pluralité de personnes, doit permettre de caractériser l'ensemble social. Dvp un fort sentiment de solidarité qui lui même renforce à son tour cette similitude etfacilite les rapports entre les personnes partageant la même culture.
Ces définition de la culture rendent nécessaire une distinction avec loa notion de civilisation.
Pour Mendras, les 2 termes sont synonyme.
Pour d'autres, ils renvoient à des notions différentes. (ex : Merton)
La civilisation porte un caractère rationnel qu'exige les progrès des conditions physiques et matérielles dutravail, de la production, de la technologie.
La culture comprend plutôt les aspects + désintéressés et spirituels de la vie collective;
Cette distinction est apparue contestable car elle semble artificielle et fondée sur une opposition discutable entre l'esprit et la matière, les idées et les choses.
2ème distinction : civilisation assimilée à l'idée de société dvpée sur le planscientifique et technique, alors que le terme culture ne renverrait qu'aux sociétés dites primitives est tout aussi contestable.
autre distinction : une civilisation est constitué d'un ensemble de culture ayant des origines et des traits communs. De ce point de vue, civilisation et culture serait donc étroitement imbriqué sans pourtant être synonyme, l'un étant un sous-ensemble de l'autre.
Lesdifférents types de culture
la civilisation
ensemble réunissant un certain nombre de sociétés globales dont les cultures ont des origines communes très proches. Il existe néanmoins des différence et des divergences entre les sociétés globales.
la culture globale
correspond à certains groupe sociaux, repose sur les même éléments culturels que la culture {text:soft-page-break} fondamentaux danslaquelle elle est intégré, mais se définit par des éléments culturels spécifiques (ex : valeurs, normes)
Les valeurs sont un élément essentiel du concept de culture.
Les valeurs sont des idéaux
durkheim : tte société ne peut pas se créer sans constitué d'idéal
c'est par rapport aux idéaux que se constitue un, ordre moral qui va influencer , orienter les pensées et les actes desindividus
l'individu adhère a cet idéal par lequel il est jugé par l'intermédiaire des valeurs
ces idéaux sont hiérarchiques
les valeurs sont parfois difficilement conciliables entre elles
ex : contradiction des valeurs de la communauté noire (enquête publié en 1934 par Myrdal)
La notion d'anomie dégagée par Durkheim désigne la situation dans le système de valauers est en crise...
tracking img