Culture professionnelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (823 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TITRE : Un problème de poids SOURCE : Télérama
AUTEUR : Marc BelpoisDATE : 15 Avril 2009

INTRODUCTION : La publicité a toujours eu une forte influence sur les enfants qui ont une capacité de jugement limitée. Les publicitaires quicommuniquaient librement sur les produits destinés aux enfants, ce voient dans l’obligation de revoir leurs stratégies de communication. En effet, les petits cœurs de cibles ont de plus en plus de problème desurpoids et la publicité n’aide pas à lutter contre ce phénomène. C’est pour cela que les médias doivent apprendre à communiquer « mieux », en dérivant leur stratégie de communication. En adoptant destournures de phrases attractives mais préventives, au risque de se voir supprimé des petits écrans.
La publicité chez les enfants doit elle être radicalement supprimée ou peut on trouver un terraind’entente entre les publicitaires, et les services publics de la santé ?

SYNTHESE : Les spots publicitaires sont très présents sur les chaînes destinées aux enfants. Mais la majorité d’entre euxfait la promotion de produits trop gras ou trop sucrés, facteurs d’obésité. Les professionnels de la santé craignent qu’avec le temps, le taux d’obésité augmente de manière dramatique, au point même quel’espérance de vie pourrait pour la première fois reculer. La publicité a un très fort impact sur les enfants, prescripteurs d’influence, qui vont souvent demander à acheter ce qu’ils ont vu à latélévision. Pour lutter contre ce phénomène, les publicitaires ont plusieurs solutions qui leurs sont proposées. Tout d’abord, ils doivent transformer leurs slogans afin qu’ils ne soient plus suggestifs,mais plutôt préventifs. Dans les publicités ou programmes destinés aux enfants, nous voyons apparaître au fil du temps de nouvelles mentions légales qui incitent les enfants à ne pas manger trop...
tracking img