Culture, rites et croyances en afrique noire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peuples et tribus d’Afrique Noire : Liens entre Culture, croyances et rituels

L ’Afrique Noire
I. La culture Naissance et initiation Séduction et mariage Art II. Les rites Les rites saisonniers III. Les croyances Croyances et cultes Esprits et ancêtres après la mort

INTRODUCTION
Afrique Noire : se nomme de nos jours Afrique Subsaharienne. Elle est à mettre en opposition avec l’Afriquedu Nord, limitée au Sud par le Sahara. Formée de 47 et peuplée d'environ 700 millions d'habitants (début ), l'Afrique sub-saharienne est la partie du continent la plus démunie, notamment en matière économique et la plus mouvementée politiquement.

INTRODUCTION
Culture : la culture désigne tout comportement, habitudes, savoirs, système de sens appris par un individu biologique, transmissocialement et non par héritage de l’espece à laquelle appartient cet individu. Croyance : Attitude de l’esprit qui affirme la vérité ou l’existence d’une chose sans possibilité de pouvoir fournir de preuves de sa réalité.

I. La culture : naissance et initiation

• • • • • • •

La naissance : attache a une communauté, une famille, des ancêtres pas de prénom a la naissance considéré comme le retourd ’un ancêtre L ’enfance : large soutient collectif Indépendance des le plus jeune âge nombreuses cérémonies pour annoncer l arrivée de l être humain apprentissage des responsabilités

I. La culture : naissance et initiation

• • • • • •

Initiation : rites de passage à l âge adulte renaissance apprentissage des rôles féminins et masculins circoncision excision Apprentissage du courage I. La culture : Initiation

• • •



Les rites de passage Krobo à l âge adulte (Ghana) Rite : dipo Durée : 3 semaines Cérémonies : confrontation avec Tekpete et la révélation Célébration : féminité et fertilité ; déesse Néné Kloweki

Cérémonie de la révélation

Confrontation avec Tekpete

I. La culture : l’initiation



• • •

L’initiation Ténéka (Bénin) Garçon :circoncision, danse rituelle, rituel du fouet Durée : 8 mois Objectif : faire preuve de courage Fille : Excision, apprentissage des principes de base du mariage
Danse rituelle d’un sana

I. La culture : l’initiation

La circoncision et l’excision Massaï • Age : 15-18 (garçon) , 12-14 (fille) • Durée : 1 jour (garçon) , 6 mois (fille) • Objectif : transmettre la fierté du peuple et relever les défis del’existence
Excision d’une jeune fille Massaï

I. La culture : l’initiation

Les femmes Ndébélé (Afrique du Sud) • Rites : Célébration de révélation, nuit de célébration • Période : entre 1ère règle et avant le début des relations sexuelles • Durée : 3 mois

Petit tablier de perle et anneaux de perle

I. La culture : Séduction et mariage

• • • • • •

Mariage : Époque définie Signauxde séduction complexes Une dot Cérémonie durant plusieurs jours Fiancée souvent isolée Possibilité de divorce si remboursement de dot

I. La culture : Séduction et mariage

Les rites de séduction Surma (Ethiopie)
• Époque : Après les moissons • Parade : Peinture sur corps • Dot : Négocier en bétails

I. La culture : Séduction et mariage

• • • •

Les danses de séductions Woodabee(Niger) Époque : fin de la saison des pluies Rite : Geerewol Durée : 7 jours Parade : Danse

Parade des hommes

I. La culture : Séduction et mariage

Les noces rashaïdes (érythrée) • Époque : Avril-Mai • Dot : Bijoux, argent, vêtements, chameaux • Durée : 7 jours

Tentes où se déroule les rites de mariage

I. La culture : Séduction et mariage

Les fiancées swahili (Kenya) • Époque : Moisprécédant le ramadan • Rites : kupeka begi, kupeka msuaki • Cérémonie : la danse chakacha

Dot

I. La culture : l’art

L’art : •

I. La culture : l’art

Les statuettes • Statue baoulé, bloblo en Côte d’ivoire : relève de la divination • Statuette Bocio au Bénin, Togo, Ghana : représente les esprits gardiens

baoulé

Bocio

I. La culture : l’art

Les bracelets • Bracelet...
tracking img