Culture g: generation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet: Préserver entre les générations une culture commune vous semble-t-il important?
Vous répondrez à cette question d’une façon argumentée en vous appuyant sur les documents du corpus, vos lectures de l’année et vos connaissances personnelles.
Remarques sur le sujet: Il s’agissait de vous prononcer sur l’importance de repères transgénérationnels, partagés par tous. Il était donc nécessairede prendre position, mais en justifiant vos idées, et en envisageant d’éventuelles objections. Mais il fallait aussi indiquer ce qui pouvait constituer, selon vous, de tels repères: l’art (doc. 1), l’histoire (doc. 4), la culture de manière générale (doc. 3) ? Notez que cette « culture commune » regroupe des éléments très variés: culture d’entreprise, valeurs humanistes (les Droits de l’Homme),références artistiques communes…
Problématique: Quelles valeurs communes devraient partager les différentes générations?
L’introduction d’un sujet d’écriture personnelle doit dégager une problématique. Celle-ci met en lumière de façon plus nette le problème évoqué dans le sujet. Or, quel est ce problème?
Pour le trouver, essayons de réfléchir à ce qui se passerait s’il n’y avait pas de culturecommune entre les générations: la société serait fragmentée, et même divisée par les conflits de génération. Comme le dit Lévi-Strauss dans les Structures élémentaires de la parenté, 1949, « le rôle primordial de la culture est d’assurer l’existence du groupe comme groupe », et définit la culture comme « toutes nos habitudes ou aptitudes apprises par l’homme en tant que membre d’une société ».Inversement, si toutes les générations adoptaient la même culture, il serait à craindre une certaine inertie, un manque d’innovation: le moteur du progrès n’est-il pas la révolte? Par conséquent il convient de trouver ce qui doit constituer le dénominateur commun entre les générations, de façon à assurer la cohésion de la société et son aptitude au renouvellement.
Plan:
I. Clivage ou brouillagegénérationnel ?
1/ La fracture numérique:
D’accord avec le constat fait dans les doc. 2 et 4.
- Nous avons de plus en plus le sentiment que les « nouvelles générations » sont différentes des précédentes. Si cette impression n’est pas nouvelle, il semble bien qu’elle se soit précisée depuis une dizaine d’années, avec l’émergence de cette fameuse « Génération Numérique », ou « Digital Native », quidéconcerte tellement leurs aînés. La nouvelle génération ne s’intéresse plus à la culture classique, et s’investissent dans la « culture des pairs », partagée via internet.
-Le groupe des pairs a pris le pas sur l’influence familiale. La réforme Haby, qui a institué le collège unique, peut expliquer en partie ce phénomène: jamais dans l’histoire les jeunes ne sont restés aussi longtemps ensemble. Ilspartagent des références communes, ce qui limite le rôle des adultes dans leur construction.
- Un débat fait désormais l’actualité: Internet rend-il bête? Nous n’avons bien sûr pas la prétention de trancher un tel débat. Remarquons simplement qu’il manifeste le désarroi des « Digital Immigrants » devant leurs enfants. Il y aurait une « fracture numérique » entre les générations:
- Un exemple: la« crise de l’école »: les élèves se révèlent de plus en plus hermétiques à la culture classique et, plus largement, aux méthodes traditionnelles d’enseignement. Les professeurs font désormais usage des TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education) pour mieux transmettre leurs connaissances. Les manuels ont été numérisés, des cours sont disponibles sous toutes formes deformat de façon à s’intégrer aux nouvelles habitudes culturelles des jeunes: lecteur MP3, réseaux sociaux… Tous les chefs d’oeuvre de la culture humaine sont désormais disponibles sur Internet. Pensons à l’immense bibliothèque numérique (les « e-books »), à la musique classique, aux oeuvres d’art. Beaucoup de ressources sont consultables gratuitement. Il y ainsi un paradoxe: à mesure que...
tracking img