Culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Culture

On va s'interroger sur le mépris, conséquence de la mélancolie.

Il faut situer le mépris dans un ensemble de concepts, et pour cela on va remonter au XIXe siècle. A partir de 1860, le baron Haussmann devient préfet de Parts et reçoit comme mission de la part du premier président de la République, Bonaparte, de pouvoir constituer le grand Paris. La population parisienne estmultipliée par dix.

On a annexé toutes les villes autour de Paris. Le petit villageois d'à côté devient Parisien, individu d'une ville qu'il ne connait pas. Cela entraine un ensemble de réactions chez lui, comme la découverte de cette ville, cette ville dont on ne peut pas faire le tour (Restif de la Bretonne). Ils veulent maîtriser cette ville de la même manière qu'ils pouvaient maitriser leur village.Cela entraine un principe d'oisiveté. Le corps change de fonction. Il n'est plus une puissance de créativité, mais une puissance de culture. On marche pour se promener sans but précis. Le constat de la part de ces paysans était que l'on ne pouvait pas faire le tour de Paris.

On va donc inventer, pour qu'ils puissent se sentir chez eux, et éviter l'ennui du paysan, des petits outils. Lestabloïds vont commencer à apparaître (journaux à scandale). Le paysan ne peut pas connaitre tous les événements qu'il se passe dans Paris, alors qu'il savait tout de l'actualité de son village. Puisque tous les événements se passent en même temps dans Paris et à des endroits différents, on va inventer ces tabloïds : des comptes-rendus de spectacles, puis peu à peu des comptes rendus de vie sociale, puisde vie privée.

Donc ce qui intéresse le paysan, ce n'est plus seulement la vie mondaine, mais aussi les petites histoires. On va donc créer des journaux pour que le paysan puisse maîtriser l'information, maîtriser le réel. Cette modification urbaine entraîne un ensemble de modifications techniques (l'éclairage au gaz,...) Avant il y avait le couvre-feu (naturel). A partir du moment où ilfaisait noir, l'environnement devenait dangereux (pickpocket,...). Pas de vie nocturne possible. L'éclairage de la ville au gaz fait son apparition et transforme la vie mondaine en vie nocturne.

On va inventer les galeries (les passages), qui ont une configuration particulière (toit transparent, végétaux, éclairage au gaz). On entre dans une consommation de masse car on peut acheter ce qu'il y adans ces galeries à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. L'automobile fait également son apparition. Le trafic automobile s'accentue. La foule fait son apparition. Avec l'apparition à partir de 1962 des lignes ferroviaires, les gens, les plus fortunés, commencent à voyager, à partir en vacances, en week-end. Le réseau ferroviaire va s'intensifier. Le trafic est considérablement accentué,modifié.

Il y a de nouvelles techniques qui apparaissent : Marketing. C'est à celui qui va avoir la plus belle vitrine pour faire le plus de ventes possibles. Il y a un effet de concurrence logique. Le marchand du village était seul, donc pas ce souci. Mais, dès lors, tout le monde est réuni dans un même lieu et on va donc adopter des techniques de ventes particulières, tels que la vente à lacriée ou les vitrine. Vitrine : surface dévolue à l'exposition. Surface consacrée à attirer les passants, à attirer les commerçants. C'est important car on consacre une partie de la surface de vente, de la surface professionnelle, à attirer les gens.

L'éclairage dans les vitrines va faire son apparition au même moment. On voit également apparaitre des effets de surface, tels que le cinéma(1895), et après être passé à une technique expérimentale, documentaire, on passe avec Méliès à une technique de divertissement. Le cinéma devient un média de masse. Cela devient un média populaire, fait pour divertir la foule, c'est à dire, la détourner de son ennui. L'ennui qui bizarrement est due à l'oisiveté. Le paysan s'ennuie car il n'a plus rien à faire, donc il consomme et entre dans un...
tracking img