Culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on légitimement parler d'un homme sans culture ?

- On peut considérer que l'homme est un être appartenant à l'espèce animale la plus développée. C'est un mammifère de l'ordre des Primates et caractérisé par sa station verticale permettant le développement de son cerveau et par une intelligence douée de facultés d'abstraction, de généralisation, et capable d'engendrer le langage articulé.Ce qui est légitime fait partie du bon sens ; ici, c'est ce qui est conforme à la raison.
- Peut-on légitimement parler d'un homme sans culture ? Est-ce possible de dire, à juste titre, qu'un homme peut être sans culture ? Dans cette question le problème est le sens du mot culture. En effet, celui-ci possède trois définitions différentes. Selon le sens du mot « culture », peut-on légitimementparler d'un homme sans culture ?

I/ 1. Non si culture au sens large
Le sens le plus large du terme de « culture » est l'existence humaine, ce n'est pas une réalité que l'on peut constituer étant donné qu'il n'existe pas de loi concernant l'existence humaine. Au contraire, la nature est un ensemble de phénomène régit par des lois formulables mathématiquement. Il y a donc une opposition entre lanature et la culture.
Dans ce sens, la culture transforme la vie : tout ce qui est naturel devient culturel car l'homme le transforme et à la fin tout est culturel en l'homme c'est pourquoi il est difficile de parler d'homme sans culture. Il apparait clairement qu'elle est le résultat de notre cerveau d'homo sapiens (« homme sage »). Cependant, malgré qu'elle ne soit pas innée, elle est présenteen chaque être humain. En tant qu'homme nous sommes des êtres culturels : il n'y a pas d'état sauvage chez l'homme contrairement aux animaux (opposition entre l'homme et l'animal comme le montre Rousseau dans Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes). Il existe quelques cas d' « enfants sauvages » mais c'étaient des enfants soit retardés mentalement et/ou abandonnés,soit atteint de maladies congénitales. Ils se sont donc un modèle d'état sauvage chez l'homme.

Dans toute les sociétés, le travail est présent même si les formes diffèrent, il en va de même pour les institutions juridiques, morales ou politiques : elles varient mais il y en a dans toutes sociétés humaines. Sur le même principe, chacun utilise le langage pour s'exprimer et pourtant il existedifférentes langues, chacun ne parle pas la même.
L'homme fait partie de la culture humaine qui inclut le langage, les institutions et le travail. Si nous sommes des êtres culturels, un homme ne peut être sans culture.

I/ 2. Non si culture au sens anthropologique
Un autre sens de la culture est le sens anthropologique, il s'agit alors de la science de l'Homme soit une culture d'une sociétédonnée. Une culture réalise la culture au sens large. Selon Linton, « une culture est la configuration des comportements appris et des résultats de comportement dont les éléments composants sont reçus et transmis par les membres d'une société particulière. » On parle alors parfois de civilisation.
« Une civilisation, c'est d'abord un espace, une « aire culturelle », disent les anthropologues, unlogement. » Braudel, Écrits sur l'histoire. Toute société a sa culture, ses mœurs c'est-à-dire ses croyances, sa religion, ses coutumes, son langage, sa hiérarchie, son organisation, ses usages, sa manière de vivre. Un homme appartient nécessairement à une société, il ne peut donc pas ne pas avoir de culture. Même si des personnes peuvent être exclut, peuvent vivre en marge de la société, ellessont tout de même issues d'une société et en sont donc imprégnées. Elles ont adoptées ses mœurs, les ont surement adapté à leur mode de vie, transformées selon leur idéologie, elles ont fait apparaître une nouvelle culture.
Dans ce sens, le mot « culture » renvoi désormais à l'ensemble des activités humaines, des plus nobles aux plus simples, issues de la réflexion. Étant donné la définition d'un...
tracking img