Culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1065 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La culture se contente t-elle de compléter la nature ou se substitue t-elle à elle ?

Introduction :
Le terme «  Nature » vient du latin « Nascere » qui signifie naître. On appelle « Naturel » toutes réalités qui existe indépendamment de l’activité humaine, c'est-à-dire tout ce que l’homme n’a pas touché comme par exemple les forêts, les airs, les mers, le monde minéral, végétal et animal.Le terme « Culture » vient du latin « Colere » qui signifie « habitat ». « Colere » renvoi à « Cultura », c'est-à-dire le fait de cultiver et d’élever un animal, donc plus précisément a l’agriculture. « La nature est-elle simplement complétée par la culture ou est t-elle plutôt remplacer par cette dernière ? » Nous réfléchirons dans une première partie sur le fait que la culture soit le propre del’homme c’est a dire qu’elle serait un complément de la nature humaine. Nous verrons dans une seconde partie si au contraire elle est acquise par l’homme et se substituerais donc à la nature humaine.

1ere Partie (substitution) :

L’homme ne naît pas, il devient , en ce sens tout ce que l’on peut rapporter à l’homme ne doit rien à la nature mais c’est toujours le fruit d’une décision humaine « L’homme invente l’homme ». A travers le problème entre Nature & culture il s’agit de se demander s’il existe une nature humaine universelle c'est-à-dire des traits communs à tous les hommes ou alors si pour l’homme tout ne serait pas transmis ou donné par l’éducation et le culture. La question est celle de savoir si l’homme est un etre de culture pas nature ou le contraire.

Mythe de Prométhée :Prométhée fait rentrer l’homme dans la culture en lui apportant le feu. La culture aide l’homme à survivre par rapport a sa faiblesse, elle est donc une réponse a la faiblesse de l’homme ( culture se substitue a la nature .

Rousseau : Pour lui la société est un accord humain car a l’etat de nature les hommes vivent seuls et faibles .

1ere partie :
Supposons que l'homme soit resté à l'état denature, il n'aurait pas été plus évolué que les animaux. C'est la nature qui lui a donné cette place dans la société. C'est ce qu'explique Jean ITARD dans «Mémoires sur Victor d'Aveyron» : «l'homme ne peut trouver qu'au sein de la société la place imminente qui lui fut marquée par la nature ; et serait, sans la civilisation, un des plus faibles et des moins intelligents des animaux».
Rousseauégalement affirme que la société est accord humain car a l’état de nature l’homme vit seul, la société , c'est-à-dire la civilisation est crée par la culture. L’homme serait donc toujours à un âge bestial et sa place serait complètement compromise par rapport aux autres animaux. Les animaux seraient les «êtres supérieurs» et non plus les hommes. Alors que, avec les qualités que l'homme possède, ilsubvient parfaitement à ses besoins, il peut même produire pour prévenir ses besoins futurs. L'homme peut communiquer, il se sert de ses mains pour fabriquer ce dont il a besoin, et a des croyances en certaines valeurs. Il est civilisé contrairement aux animaux. Mais à l'origine, l'homme est au même stade que les animaux : possédant une vie simple sans artifices lui permettant de subvenir à sesbesoins, c'est-à-dire, se nourrir et rester en vie. Puis, on l'a doté de la culture lui permettant de s'élever plus haut que les animaux.
Dans la mythologie Grecque se serait Prométhée qui aurait fait entrer l’homme dans la culture. Lors de la création du monde Zeus chargea Epiméthée, frère de Prométhée, de distribuer avantages et qualités a toutes les espèces du monde. Cependant Epiméthée était undieu négligeant, il distribua les avantages et les qualités n’importe comment tant et si bien que lorsque vint le tour de l’homme, il ne restait plus rien. L’espèce humaine étant donc des « êtres inférieurs » était vouée à disparaître mais Prométhée, élue par le sort de l’espèce humaine, s’en alla voler « l’habilité artiste » et le feu que gardait jalousement les Dieux, afin de l’offrir aux...
tracking img