Cvdqvq

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un début de problématisation ...
Alors même qu'il s'efforce de le restituer avec fidélité, le vrai n'est pourtant pas le réel. tandis que la réalité est par définition indépendante de l'homme,la vérité est toujours de l'ordre du discours ou de la représentation. Préoccupation essentielle de la recherche philosophique, la vérité n'est donc ni un fait, ni un donné. Au contraire, elle doittoujours être recherchée. Nous sommes alors renvoyés au problème de ses conditions d'accès, et à celui des critères du jugement vrai. Depuis la naissance de la philosophie, le débat sur la vérité opposeceux qui, comme les sophistes, pensent qu'elle réside entièrement dans l'opinion subjective et ceux qui, comme Platon, pensent qu'elle consiste à savoir ce que sont les choses en elles-mêmes,objectivement, indépendamment de l'opinion que l'on peut avoir. La question "Y a-t-il des vérités dont il n'est pas permis de douter ?" pose plusieurs problèmes : Est-ce qu'une vérité s'impose par elle-mêmeou doit se recevoir dans la capacité de chacun ? A quelles conditions puis-je dire que je peux douter de toute vérité ? Il existe des vérités dont il n'est pas permis de douter. Quelles sont-elles etdans quelles mesures je peux dire que je ne peux pas douter d'une vérité ?

Un début de problématisation ...
Alors même qu'il s'efforce de le restituer avec fidélité, le vrai n'est pourtant pasle réel. tandis que la réalité est par définition indépendante de l'homme, la vérité est toujours de l'ordre du discours ou de la représentation. Préoccupation essentielle de la recherchephilosophique, la vérité n'est donc ni un fait, ni un donné. Au contraire, elle doit toujours être recherchée. Nous sommes alors renvoyés au problème de ses conditions d'accès, et à celui des critères dujugement vrai. Depuis la naissance de la philosophie, le débat sur la vérité oppose ceux qui, comme les sophistes, pensent qu'elle réside entièrement dans l'opinion subjective et ceux qui, comme Platon,...
tracking img