Cyrano, acte v, scène 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
CYRANO DE BERGERAC, D’Edmond ROSTAND (1897)
TEXTE 5 : Acte V, scène 5 (v. 2433 à 2474)

Introduction: La révélation de la « généreuse imposture » à Roxane, qui jusque-là l’ignorait, est, sur le plan dramatique motivée par la mort imminente de Cyrano. Il s’agit d’une scène de reconnaissance (définie par Aristote, dans la Poétique, comme « le retournement qui conduit de l’ignorance à lareconnaissance ».) Cette scène d’aveu amoureux, topos littéraire, est traitée de façon originale Cyrano répond enfin à l’injonction de son ami Le Bret « Tu l’aimes, dis-le lui ! » (I, 5) mais son aveu est indirect et prononcé juste avant de mourir. La parole de Cyrano, à la fois urgente et pudique, a besoin, pour son expression, de passer à travers les filtres d’une énonciation masquée. Qui parle ? DeChristian à Cyrano, de l’illusion à la réalité, il s’agit d’une révélation progressive.
Problématiques possibles : quels sont les jeux et les enjeux de l’énonciation masquée ? Ou bien, quelles réactions ce texte suscite-il en vous ?
Plan : cet aveu d’amour a deux fonctions : une fonction dramatique et pathétique

I) Une fonction dramatique : une révélation progressive

- Cyrano rejoue unedernière fois son rôle face à Roxane. On peut observer la façon dont la lettre a circulé entre les différents personnages. Il s’agit d’un trajet à rebours : née il y a bien longtemps de la plume de Cyrano, la lettre revient à Cyrano. (Cyrano, Christian, Roxane ; Roxane, Christian, Cyrano) Il y a donc une nécessité de repasser par Christian, de ranimer sa figure pour dévoiler le véritable auteurdes lettres. Passage du je-quiproquo (première réception de la lettre par Roxane) au je-Cyrano. Dans cette scène Cyrano se réapproprie sa lettre. Symboliquement, les lettres ficelées dans un paquet autour du cou de Roxane, sur son cœur, sont un obstacle à la transparence des cœurs.
- Cyrano choisit de lire la lettre « tout haut ». L’oralisation de la lettre est importante. Premier indice :cela « ne se fait pas ». Roxane s’en étonne (ce que l’on voit à travers la ponctuation interrogative « tout haut ? ») et retourne à son ouvrage. Cependant, elle n’y parvient, comme nous l’indique la didascalie «s’arrêtant, étonnée ». Elle est comme mise en demeure, contrainte, d’être attentive. Deuxième indice : la sensualité et sentimentalité de la voix. Roxane est d’abord émue avant de comprendre.C’est la vérité du cœur qui précède les déductions logiques.
- Cinq répliques de Roxane, de plus en plus brèves, coupent la lecture. La ponctuation est émotive. La vérité se fait jour progressivement dans son cœur. L’utilisation des déterminants est en ce sens révélateur : «Comme vous la lisez,/ SA lettre ! » « Comme vous la lisez, -CETTE lettre ! ». On peut noter le passage du possessif audémonstratif qui indique que Christian est peu à peu dépossédé de son statut d’auteur. C’est d’abord l’émotion qui réveille la mémoire de Roxane (Vous la lisez/ D’une voix…/D’une voix…/ Mais… que je n’entends pas pour la première fois !) Roxane reconnaît la voix qu’elle avait entendu sous son bacon. Une déduction logique lui permet de confirmer ce qu’elle avait pressenti : il fait nuit donc Cyranone peut plus lire, donc il est l’auteur de la lettre. Cyrano est pris en flagrant délit, Roxane ne peut plus se tromper. Il faut alors noter le passage du singulier au pluriel : Cyrano, auteur de LA lettre, est donc forcément celui de toutes les lettres qu’elle a reçues (« J’aperçois toute la généreuse imposture : / LES lettres, c’était vous… »).
Comment interpréter les dénégations de Cyrano ?Avait-il l’intention de tout révéler à Roxane ou désirait-il une dernière fois prêter sa voix à Christian ?

II) Une fonction pathétique 

Les émotions sont portées à leur paroxysme (Cyrano, Roxane, le spectateur). L’émotion qui se dégage de la scène provient en grande partie des ambivalences de la lettre. Un seul destinataire (Roxane) mais qui va découvrir derrière le destinateur apparent...
tracking img