défauts cristallins

Pages: 10 (2278 mots) Publié le: 4 décembre 2013
Thermodynamique des Solides
Défauts cristallins et
transformations de phases à l’état solide
Prof. Philippe KNAUTH
Aix-Marseille Université

Master Cours « Thermodynamique des solides », Prof. Philippe Knauth
1

Canevas
1- Défauts ponctuels : lacunes, interstitiels, atomes étrangers
Nomenclature de Kröger
Rôle de la température : le comportement « intrinsèque »
Rôle de lastoechiométrie et du dopage : le comportement
« extrinsèque »
2- Interfaces
Energie d’interface
Adsorption (théorie de Langmuir)
3- Germination et croissance
Nucléation homogène
Nucléation hétérogène (mouillage)
4- Transitions de phases
Transitions de 1er et 2ème ordre
Paramètre d’ordre
Master Cours « Thermodynamique des solides », Prof. Philippe Knauth

2

Les 3 principes (axiomes) de lathermodynamique
1er principe : conservation de l’énergie
L’énergie interne d’un système isolé est constante :

dU = 0

Système ouvert (Q : chaleur, W : travail) :

dU = Q + W

d : dérivée exacte (fonction d’état : variation indépendante du chemin suivi pour la transformation)
: variation (dépend du chemin suivi) la transformation

2ème principe : création d’entropie
L’entropie d’unsystème isolé tend vers un maximum :

dS

Système ouvert :

dS

Réaction réversible :
Réaction irréversible :

dS = Qrev/T
dS = Qirr/T + Scr

0
Q/T

L’entropie est une fonction d’état ! Sa variation totale ne dépend pas du chemin suivi, mais dans le cas d’une
réaction irréversible, il faut ajouter un terme de création d’entropie au terme d’entropie échangée.

3ème principe : le zéroabsolu est inatteignable.
L’entropie d’un cristal idéal est nulle à la température 0 K.
lim S° = 0
T 0

Master Cours « Thermodynamique des solides », Prof. Philippe Knauth

3

Les fonctions d’état et leur signification
1.

Energie interne U

dU = Q + W = Q – PdV
A volume constant (processus isochore), dV = 0:
dU = ( Q)V
Application : chaleur d’un processus à volume constant(réacteur fermé,…)

2.

Enthalpie H = U + PV

dH = dU + PdV + VdP = Q + VdP
A pression constante (processus isobare), dP = 0 :
dH = ( Q)P
Application : chaleur d’un processus à pression constante (réaction en milieu ambiant)

3. Energie libre F = U - TS
dF = dU – SdT – TdS = Q - PdV + W’– SdT – TdS
Pour une réaction quelconque, on a avec le deuxième principe (TdS
Q) : dF
- PdV – SdT + W’W’ : travail utilisable
A volume et température constants (dT = dV = 0), la variation d’énergie libre est supérieure ou égale au travail
utilisable. dF
W’
L’identité s’applique évidemment aux processus réversibles.
F est le potentiel thermodynamique pour une réaction isotherme et isochore, à l’équilibre :
dF = 0

4. Enthalpie libre G = H - TS
dG = dH – TdS – SdT = dU + PdV + VdP – TdS –SdT = Q - PdV + PdV + VdP – TdS – SdT + W’
Pour une réaction quelconque, on obtient (TdS
Q) : dG
VdP – SdT + W’
La variation d’enthalpie libre est supérieure ou égale au travail utilisable à pression et température constante (dP
= dT = 0). dG
W’
G est le potentiel thermodynamique pour une réaction à température et pression constantes. A l’équilibre :
dG = 0

Master Cours «Thermodynamique des solides », Prof. Philippe Knauth

4

Potentiel chimique
Définition du potentiel chimique
Dans un système polyconstitué, le potentiel chimique du constituant i est défini comme la dérivée de l’enthalpie

libre G du système selon le nombre de moles ni :

i=

( G/ ni)P,T, nj (j

i)

On peut donc écrire la variation d’enthalpie libre dans un système polyconstitué: dG = VdP –SdT
A pression et température constantes (dP = dT = 0), on a donc :

dG =

D’autre part, l’enthalpie libre est une grandeur extensive, on a par conséquent :

G=

i dni

i dni
i ni

Equation de Gibbs-Duhem
En dérivant cette relation, on démontre facilement:

ni d i = 0

Application : cette relation permet de calculer dans un système binaire (par exemple un oxide métallique MO)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Defaut
  • Le cristallin
  • Système cristallin
  • Défauts Humains
  • Qualités et défauts
  • Les cristaux et leurs défauts
  • Connexion cristalline.
  • Défaut de compression

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !