Défendre ses droits, ses devoirs et ses intérêts?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (892 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Défendre ses droits, ses intérêts, ses privilèges est-ce identique ?

Utilisation du plan :
On part de l’opinion commune et on a la rectifie :
Introduction :
Aujourd’hui d’actualité le droit àla retraite selon un certain âge est fortement défendu par l’opinion commune qui estime logique de se battre pour défendre ce droit. A l’inverse lorsque les hommes politiques défendent leurs intérêtset leurs privilèges lorsque l’on dénonce leurs salaires élevés et nombre de leurs autres privilèges l’opinion publique ne comprend pas pourquoi ceux-ci se défendent vis à vis de cela.
Ainsi onpourrait croire que défendre ses droits, ses intérêts et ses privilèges ce n’est pas identique. En effet si l’on s’en réfère à l’opinion commune, on voit tout d’abord que pour celle-ci il est normal dedéfendre ces droits mais défendre ses privilèges et ces intérêts beaucoup moins. On a ainsi une distinction marquée entre la défense de ces droits d’un côté et celle de ses privilèges et de ses intérêts del’autres. L’opinion commune voit ainsi comme une marque d’égoïsme le fait que des personnes défendent leurs privilèges. Mais si l’on juge plus objectivement du fondement de la défense de ces droits,de ces intérêts et de ces privilèges on se rend en réalité compte que ce sont des pratiques identiques. En effet un privilège n’est en fait qu’un droit accordé à une partie bien précise de lapopulation. Un privilège et un intérêt ne sont en fait que des droits particuliers, la défense de ceux-ci s’apparente ainsi à la défense de droits. Cependant c’est justement le fait que ces droits soientparticuliers qui pose problème et en laissant croire qu’il y a une différence dans la défense des droits ou des privilèges l’opinion fait en fait une critique des inégalités.

I) Il paraît logique dedéfendre ses droits, mais mois logique de défendre ses intérêts et privilèges :
1) Notion commune du mot droit :
La notion de droit est commune à tous. En effet les droits sont souvent attribués à...