Démocratie et droit de l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation: démocratie rime-t-elle toujours avec respect des droits de l'homme?

« La démocratie est le plus mauvais système de gouvernement, à l'exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l'histoire» dit Winston Churchill le 11 Novembre 1947 à Londres. En effet, la démocratie est un des seuls système de gouvernement à avoir adopté des textes de lois pour respecter lesdroits de l'homme.
Au Moyen Âge, on voit apparaître l'esclavage dans l'Europe occidentale. Lors de son abolition le 27 avril 1848 en France, la notion de respect des droits de l'homme apparaît alors plus clairement que dans la constitution des droits de l'homme et du citoyen en 1789. Les démocraties du reste du monde suivent ensuite le principe de respect des droits de l'homme notamment grâce à ladéclaration universelle des droits de l'homme de 1948.
La démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple. Tous les citoyens possèdent un droit de participation à l'égard du pouvoir ainsi qu'un droit de contestation. Il existe plusieurs types de démocratie: la démocratie directe où les citoyens exercent eux même le pouvoir sans intermédiaires, la démocratie libérale, la démocratie politique,la démocratie économique et sociale, la démocratie populaire, la démocratie représentative,... Les droit de l'homme, selon la conception de la démocratie libérale, sont les droits inhérents à la nature humaine donc antérieurs et supérieurs à l'Etat et que celui ci doit respecter dans l'ordre des buts et des moyens. Selon la conception de la démocratie autoritaire (marxiste), ce sont les droitconquis par l'homme à la suite de l'instauration d'une société sans classe et donc sans exploitation de l'homme par l'homme. Tout ce qui favorise cette libération est bon, même une dictature, car ce qui importe ce ne sont pas les droits et libertés actuels mais les droits et libertés futurs.
Le respect des droits de l'homme est important de nos jours. En effet, cette notion permet aux hommes de voirleurs droits garantis dans les systèmes politiques qui appliquent ce respect. Certains systèmes politiques comme les dictatures n'appliquent pas le respect des droits de l'homme puisque par exemple, la liberté d'opinion est interdite. Les démocraties sont un des seul systèmes politiques à proclamer le respect des droits de l'homme.
Dès lors nous nous posons la question de savoir si la démocratierime toujours avec le respect des droits de l'homme.
Pour apporter une réponse à cette préoccupation, on va montrer tout d'abord le respect des droits de l'homme est adopté dans les démocraties (I) puis que le respect des droits de l'homme a des limites (II).

I- L'adoption du respect des droits de l'homme dans les démocraties.
L'adoption du respect des droits de l'homme se fait d'abord pardes déclarations (A) puis s'impose de nos jours (B).
A) le respect des droits de l'homme dans les principales déclarations.
La déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
La déclaration des droits de l'homme et du citoyen est adopté le 26 août 1789. C'est un des textes fondamentaux de la révolution française, elle garantie des droits naturels, individuels et collectifs. Cettedéclaration a une portée générale, elle est orientée vers l'avenir. Le but principal de cette déclaration est la lutte contre l'Ancien Régime. On a des principes d'organisation politique afin de changer le système de l'Ancien Régime. On veut que les citoyens participent aux affaires de l'Etat et le droit à une association politique. On introduit la notion de séparation des pouvoir. De plus, onaccorde une place importante aux droits naturels de l'homme (article 4). Les constituants annoncent les droits apparentant à tout individu par la nature même : « droits inhérents à la nature humaine » (préambule). C'est dans l'article 2 que les droits naturels et imprescriptibles sont énumérés: « le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de...