Dacia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1018 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 16
LES RECOMPOSITIONS TERRITORIALES

I- LES REGROUPEMENTS INSTITUTIONNELS
A- Fédérations, unions, communautés : des modèles importés
1. Les logiques de regroupement
Regroupemts d’Etats moyens susceptibles de conforter les positions de l’Af sur la scène int + fav dvp
a) Les fédérations coloniales : AEF, AOF, Afrique orientale britannique
Après la fin de laconquête col G-B + Fce dotent leur empire col d’une org° territoriale rationnelle : fédération d’Af oc française (AOF 1902), d’Af équatoriale (AEF). Ces fédérations n’ont pas résisté aux ind mais se sont reconstitués sous des formes nouvelles.

b) Le rôle fédérateur des langues officielles
Appartenance à l’un des grds ensembles linguistiques hérités milite en fav des regroupementsrégionaux. = facteur de cohésion, rivalité entre anglophones et francophones (Cameroun).

c) L’élargissement des marchés
L’éco joue un rôle décisif dans la configuration des territoires de la production et de l’échange. Most Etats Af n’ont ni les dim ni les ressources de faire front à la compétition int. L’élargissement des marchés apparaît comme un des préalables pour y parvenir.2. L’intégration régionale, remède miracle ou nouvelle illusion ?
a) Les unions éco et douanières de la zone franc : UEMOA et CEMAC
Etats issus de l’AOF et AED restaient liés par un certains nb d’institutions communautaires, monnaie commune franc CFA. Af de l’ouest : Union mon ouest-af dès 59. Renforcent leur coopé com création de la CEAO en 73. → UMOA + CEAO → UEMOA= Union écoet mon ouest-af. En Af centrale, 4 Etats issus de l’AEF + Cameroun→ UDEAC= union douanière et éco Af centrale 64.

b) La résurgence d’une communauté est-africaine de tradition britannique
EAC= East Af Community 67 Kenya, Ouganda, Tanzanie. Dissoute en 77 rétablie en 94.

c) Les regroupements régionaux entre « géographie » et pol : CEDEAO et CEEAC
Communauté éco desEtats d’Af de l’Ouest CEDEAO crée en 75 pour contrer la CEAO. La CEDEAO peine à surmonter les rivalités entre anglophones et francophones. S’est dotée d’1 Force militaire.
Af Centrale CEEAC 83 puis lg moribonde reprend vie en 98.

d) Le pôle sud-africain : de la SACU à la SADC
1969 Union douanière= SACU(south af coordination conf) → 92 SADC (south af dvp community) = Etats d’AfriqueAustrale+ Tanzanie + RDC

B- Les initiatives les plus récentes
1. NEPAD et COMESA
COMESA= common market for Eastern and Southern Africa 94, 20 pays org rivale SACU.
Initiative la + récente = constitution, en marge du sommet des pays les + ind à Génes en 99, du NEPAD= nouveau partenariat pour le dvp de l’Afrique. En 2005 rien encore ne s’est concrétisé.

2. Des institutionsmultiples pour une efficacité limitée
Dps les ind on assiste à une prolifération d’institutions à vocation « régionale ». La plupart des Etats adhèrent à plusieurs org° régionales qui vont de la simple coopération technique jusqu’à la gestion complexe et pol sensible des bassins fluviaux comme le Nil (« initiative du bassin du Nil ») et la Communauté éco des Pays des Grds Lacs. Mais ces inst st encoremajoritairemt de simple bureaucratie

II- LES NVELLES DYNAMIQUES SPATIALES
A- Les corridors de développement
Transports= clés du dvp. Modernité = route, chemin de fer puis avion.
Réalisation des infrastructures routières et ferroviaires = ossature de l’aménagement du territoire → auj= « corridors » pr désigner ces grds axes de dvp.

1. Le corridor est-africains
En Af orientaleaménagement de corridors régionaux permet aux hinterlands d’accéder à un débouché maritime.
Hinterland= territoires desservis par un port dont ils constituent la zone d’influence.
Auj voie ferrée délaissée au profit de la route.
Corridor Mombasa-Kampala= imp vitale pour la région des grands lacs. La logique s’adapte aux tech modernes du transport multimodal.
East African Community...
tracking img