Dadada

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse de physiologie :

1° Physiologie du muscle.
Définis :
Muscles lisses : Ils sont aussi appelés muscles a contraction involontaires car leur stimulation est inconsiente. On lestrouve dans les parois des vaisseaux, dans les parois de la plupart des organes internes, permettant leur contradiction et leur relachement. Ils interviennent dans le transport digestif, l’emission del’urine et dans l’accouchement.
Muscles cardiaques : Ils partage quelque caractéristiques avec le muscle squelettique mais comme le muscle lisse il échappe au contrôle volontaire.
Musclessquelettiques : Ils se controlent volontairement et conscienmen. On les appele aussi les muscles du mouvement volontaire. Le corps humain contient plus de 215 paires de muscles squelettiques.
Fibre musculaire :Elles ont un diametre de 10 a 80 micrometres et sont pratiquement invisible a l’oeuil nu. La plupart s’étendent d’une extré&mité a l’autre du muscle (max 35 cm de long). Le nombre de fibresmusculaires par muscle varie considérablement en fonction de ces dimentions et de sa fonction.
Myofibrilles : Chaque fibres musculaires contiont quelques centaines voire quelque milliers de myofibriles. Cesont les éléments contractiles du muscle squelettique. Les myofibrilles apparaissent comme de longs fils faits de sous unités plus petites : les sacromères.
La contraction musculaire : C’est unprocessus actif qui nécessite de l’énergie. C’est l’ATP (adénosine triphosphate) qui fournit l’énergie nécessaire à cette contraction. Le filament de myosine doit se lier obligatoirement à l’ATP pourque la contraction musculaire puisse se produire. [nb : pas d’ATP = pas de contraction]

2° Physiologie de l’effort :
Les différentes sources énergétiques :

les éléments fondamentaucx constituantles aliments sont le carbone, l’hydorgene, l’oxygène et dans le cas des protéines, l’azote. Les liaisons moléculaire dans les aliments sont relativement faible et leur rupture ne libère que peu...
tracking img