Dadaisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Dadaïsme

Définition

Mouvement de révolte, né pendant la première guerre mondiale dans les milieux intellectuels et artistiques occidentaux, qui s’est traduit par une remise en question radicale des modes d’expression traditionnels.

Subtilité

Le terme « Dada » n’a aucune signification précise en rapport avec le mouvement. Il représente juste l’absurdité de la guerre et sa gravité.Historique

Le dadaïsme est un courant littéraire qui se situe entre le Cubisme qui a pris fin avec la première guerre mondiale et le Surréalisme qui est né en 1924. C’est un mouvement du 20ème siècle qui représente parfaitement la sensibilité des personnes de cette époque. Ce siècle est aussi représenté par un besoin de révolte systématique contre les formes existantes en politique, enlittérature et dans les arts.
En février 1916, à Zurich, un groupe de révolutionnaires essayent de s’opposer à l’esprit de la guerre. Les précurseurs de cette révolution, qui donnera naissance au dadaïsme, sont Hugo Ball et sa compagne Emmy Hennings qui ont créé le cabaret Voltaire qui sera le premier lieu de rencontre pour les dadaïstes.

Caractéristiques du mouvement

Le dadaïsme secaractérise par un rejet des règles artistiques du passé et du présent. Ce mouvement a mis en avant l'esprit d'enfance, le jeu avec les convenances et les conventions, le rejet de la raison et de la logique, l'extravagance, la dérision et l'humour.
En pointant une culture mensongère, les artistes vont décider de briser les traditions avec la violence mais aussi avec le rire et vont ainsi créer un nouvelart qui sera dit scandaleux.
Ils s’attaquent donc au rationalisme et aux valeurs du 19ème siècle qui sont le reflet d’une culture bourgeoise qui est la cause de la première guerre mondiale. Ils prônent ainsi le principe de contradiction, le paradoxe et le non sens. Les artistes libèrent l’art de ces conventions en utilisant les matériaux, la langue et toutes les formes d’expression plastiqueverbale.

Les artistes

Les artistes du Dadaïsme s’expriment par des innovations techniques : l’objet collé dans le tableau, l’objet lui-même, le photomontage, l’affiche, le slogan publicitaire, les déchets de la vie quotidienne, la poésie phonétique, les jeux typographiques et l’art du spectacle.
Les artistes principaux de ce courant littéraire se situent dans plusieurs villes :
- A New York :Marcel Duchamp, Man Ray
-A Zurich : Tristan Tzara, Jean Arp, Hugo Ball, Richard Huelsenbeck, Hans Richter, Marcel Janco
- A Berlin : George Grosz, Raoul Hausmann
- A Hanovre : Kurt Schwitter
- A Cologne : Max Ernst, Hans Arp, Johannes Theodor Baargeld
-A Paris : André Breton, Paul Éluard, Louis Aragon, Philippe Soupault, Francis Picabia

Les différences du courant selon les villes

-ANew York, l’esprit Dada se manifeste en 1915 lors de l’arrivée de deux peintres français : Marcel Duchamp (1887-1968) et Francis Picabia (1879-1953) et se caractérise par une révolution contre l’art, leur phrase de ralliement est « L’art est mort, l’artiste seul est vivant »
-A Zurich, le Dadaïsme naquit dans le cabaret Voltaire et cherche à donner une nouvelle signification à l’art en reprenanttout à zéro.
-A Berlin, le Dadaïsme apparaît simultanément à la naissance de la république de Weimar. Il recrée la réalité de la guerre en utilisant le concept de la laideur et du choc.
-A Hanovre, un seul homme représente l’esprit Dada, Kurt Schwitter, il utilise les détritus pour façonner une œuvre qu’il appelle Merz.
-A Cologne, deux artistes, Max Ernst et Hans Arp, essayent de concevoirau-delà de la peinture en créant un art basé sur le bricolage et en dénonçant les média.
-A Paris, la rencontre de dadaïstes venus de différentes villes crée un mouvement Dada qui a pour but de montrer un art à l’image de la vie. Ce mouvement plutôt optimiste sera un précurseur du surréalisme.

Œuvres
|[pic] |C’est à Paris, en 1919,...
tracking img