Dai sijie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (691 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*. Dai* *Sijie* est un cinéaste et romancier chinois né en 1954, à Chengdu dans le Sichuan, en Chine*. Dai* *Sijie* vit en France depuis 1984. Il est principalement connu pour ses romans Balzac et laPetite Tailleuse chinoise et Le Complexe de Di qui reçu le prix Femina en 2003. Il fait ses études primaires jusqu’à l’âge de douze ans et entre au collège en 1969. Pendant la révolution culturelle(de 1966 à 1976) ses parents, médecins dits « bourgeois réactionnaires » sont mis en prison. Il est envoyé en 1971 dans un camp de rééducation dans un village très difficile d'accès dans les montagnesde la province du Sichuan*. En 1974, Dai* est autorisé à retourner chez lui. Cette expérience lui servira plus tard d'inspiration pour Balzac et la petite tailleuse chinoise** (2000).
Dai estemployé dans un lycée de province. À la mort de Mao Zedong, en 1976, il entre à l'université de Pékin pour y prendre des cours sur l'histoire de l'art chinois. Il reçoit sur concours une bourse pour partirà l'étranger et il choisit de partir étudier en France (1984) à l'Institut des hautes études cinématographiques.
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise** est le premier roman de l'écrivainfranco-chinois *Dai *Sijie, paru en 2000* aux éditions Gallimard et en collection Folio.Le* livre a été traduit en plus de 25 langues. Il ne le fut pas en chinois, principalement en raison de la positiondélicate de la Chine vis-à-vis de cette période de son histoire. On peut également noter que l'auteur *Dai* *Sijie* a écrit le livre directement en français. L’œuvre a reçue trois prix : Prix Edmée de LaRochefoucauld en 2000, Prix Relay du Roman d'Évasion en 2000 et le Prix Roland de Jouvenel en 2001.
Ursule Mirouët** est un roman) français d’Honoré de Balzac, publié dans le Messager**, enaoût-septembre 1841, puis édité en volume en 1842, dans les Études de mœurs**, section des « Scènes de vie de province » de la Comédie humaine
*Ursule Mirouët*, orpheline, est recueillie et élevée par...
tracking img