Dan graham

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1397 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan : Analyse d’une œuvre en 3D

Dan GRAHAM, « Present, Continous, Past(s »), 1974. Mur de miroir, caméra vidéo et moniteur avec retardateur. Installation.

Introduction

Présentation de l’œuvre :

Titre, auteur, dates, dimensions, nature (installation, environnement, sculpture, assemblage, image de performance…) et matérialité.

« Present, Continous, Past(s) » est une installationvidéo réalisée en 1974 par Dan Graham. Elle est constituée d’un mur de miroir, d’une caméra vidéo et d’un moniteur avec retardateur.

Courte description de ce que vous voyez et problématique générale (relevant de : corps et action, corps espace-temps, mise en scène, corps et expérience sensible…)

Dan Graham explique précisément en quoi consiste son installation :
« Les miroirs reflètent letemps présent. La caméra vidéo enregistre ce qui se passe immédiatement devant elle et tout ce qui est reflété dans le mur-miroir opposé. Une personne, en regardant, le moniteur voit l'image de lui-même il y a huit secondes et le reflet du moniteur dans le miroir il y a huit secondes de là, ce qui fait seize secondes dans le passé. Il se crée une régression à l'infini d'un continuum temporel dans uncontinuum temporel dans un continuum temporel (toujours séparés par un intervalle de huit secondes). »
Le dispositif, ainsi défini, met en scène le spectateur dans un espace réfléchissant qui le confronte à un décalage temporel de sa propre image. Image dans le présent et dans le passé apparaissent au même moment. L’espace et le temps sont donc expérimentés à différents niveaux de perceptionpar le spectateur, quelle relation singulière entretient le corps du spectateur avec l’espace et le temps, quels enjeux artistiques sont révélés par cette œuvre?

Analyse Composants plastiques à mettre en relation avec la problématique

Organisation des éléments dans l’espace : relation objet espace, « in situ », socle, mise en scène…

Croquis de l’installation :
[pic] L’espace est construità l’échelle du spectateur, il est constitué de quatre parois dont trois sont en miroir, l’accès se fait par un couloir qui longe un côté. La quatrième paroi accueille la caméra et le moniteur avec retardateur.
Ici, l’importance du lieu, de l’espace occupé par l’installation doit être pris en compte. En effet l’œuvre ne se présente pas à nous de la même manière qu’un tableau ou qu’une sculpture.Ceux-ci pourraient être exposés dans n’importe quel lieu, ils garderaient toujours plus ou moins d’autonomie dans l’espace, qui est séparé d'eux. La peinture par exemple, présente un espace artificiel et elle-même s’expose dans un espace réel qui n’est pas en continu avec l’espace qu’elle représente. Au contraire, chez Dan Graham, l’espace fait partie intégrante de l’installation.
Le décalage vidéoQu'il soit spatial, temporel, ou spatio-temporel, le décalage a pour fonction de déstabiliser les représentations que chacun se fait de soi-même et d'amener le spectateur à une conscience de lui-même à travers les images que le dispositif génère. Dispositifs non pas artistiques en soi, mais empruntés au fonctionnement ordinaire des technologies dans le champ social.
Le décalage inquiète lespectateur et lui révèle dans ce dispositif le fonctionnement des médias. Voir et être vu. Le décalage transforme le spectateur en acteur se regardant agir.

Relation au temps : physique (pérennité, caractère éphémère), symbolique (métaphore, image…)…

Présence du corps de l’artiste : trace, geste, processus…

Relation œuvre – spectateur : expérimentation (immersion, parcours…)

Le spectateurparticipe de différentes manières dans cette œuvre.
Le spectateur entre dans l’œuvre et a un rôle participatif puisque ici il est filmé. Il est donc acteur de la vidéo et devient ensuite spectateur de lui-même, de son propre environnement espace/ temps, à savoir de son passé immédiat. Le spectateur devient le personnage du spectacle auquel il assiste en même temps que d'autres peuvent...
tracking img