Danger des sectes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1663 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le danger des sectes

Faut-il avoir peur des sectes?
Qu’es-ce qu’il se trame dans ces mystérieux groupes religieux?

I. Qu’est ce qu’une secte?
1°). Les définitions.
Psychologique: Une organisation qui met en œuvre des méthodes de manipulations sur des personnes motivées et volontaires dans la perspective de les transformer en être docile et efficace à leurs services en lesempêchant d’être nuisible à toute autre influence.
Étymologie: Du latin « secte », dérive du verbe « sequi » (suivre) puis influence par le verbe « sectare » (couper). Le mot « secte » désigne un groupe de personne se regroupent autour d’une même pensée Dans les années 80, après de nombreux scandales, le mot secte«  a pris une forte connotation péjorative, devenant synonyme du groupetotalitaire et dangereux
Juridique: Il n’existe pas de loi antisecte. Cela serait contraire au principe fondamental de liberté de croyance. La loi Abau-Picard de 2001 condamne en revanche toute organisation.

2°) Caractéristiques des sectes.

*Qu’est-ce qu’une secte?
A l’origine, ce mot désignait un groupe étant séparé d’une religion. N l’emploi désormais pour définir desgroupes religieux qui n’appartiennent pas aux religions principaux. Si les sectes n’ont pas un système de croyance identique, elles marchent de la même façon: le maître, intermédiaire de Dieu ou de l’au- delà est le seul détendeur de la vérité qui permet de vivre. Parfois ce maître existe, on parle de Gourou. Les sectes exige l’extrême obéissance de ses membres, jusqu’à éloignerai de leursfamilles et de leurs amis.

*Quelle différence y a t il avec la religion?
La France est un pays laïc. La loi française ne propose pas de définition au mot « secte ». Pour évaluer la différence entre les groupes religieux, une commission parlementaire a été établi; plusieurs critères qui permettent de noter les « dérives sectaires »: la déstabilisation mentale, la rupture avec la famille,les énormes exigences financières, les atteintes au corps (privation de nourriture), l’embrigadement des enfants, etc.…
*Quels risques court-on?
Quelqu’un qui suit la règle de vie d’une secte renonce à choisir par lui-même, il dépend entièrement du maître ou de l’organisation. Il en vient donc à perdre une part de sa personnalité pour être transformé a une sorte de robot obéissant àla secte. Il risque aussi de perdre beaucoup d’argent car les sectes en demande à leurs membres. L’adepte peut mettre sa santé en jeu par de terrible régime ou de privation de sommeil, il est en effet plus facile de manipuler un individu fatigué. Celui-ci risque enfin la mort, soit parce qu’il tente de se départir de l’emprise de la secte. Sans compter les chocs psychologiques pour les anciensadeptes qui veulent retourner à la réalité.

*Une secte menace-t-elle la société?
Pas forcément et c’est donc toute la difficulté pour les combattre. Ainsi beaucoup de pays comme les Etats-Unis considère qu’appartenir à une secte est un choix personnel qui n’engage que sa propre responsabilité. D’autres comme la France et l’Allemagne sont très méfiants. L es sectes qui veulent prendrele pouvoir sur la société sont dangereuses car elles veulent imposer une façon de voir le monde qui leurs permet de prospérer, en s’infiltrant dans tout les domaines, en cherchant à influencer les députes ou les journalistes. Les Sectes peuvent entraîner leurs membres à faire des actions violentes comme l’attentat du métro japonais par la secte Aum en1995.

*Comment les sectes recrutent-elles?En générale elles n’utilisent pas leurs nom, mais elles créent des structures qui sont de vrai piège: des écoles de musique, des cours de rattrapage scolaires…

*Les jeunes sont’ ils les premières cibles?
Le rapport distingue les enfants entraînés dans des mouvements sectaires parce que leurs parents y sont et les jeunes recrutés indépendamment. Le rapport constate pour les...
tracking img