Daniel defoe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Daniel Defoe, de son vrai nom Daniel Foe, était un aventurier, commerçant, agent politique et écrivain anglais, né le 10 octobre 1660 à Stoke Newington (près de Londres), mort le 21 avril 1731 àRopemaker’s Alley, Moorfields (près de Londres). Il est notamment connu pour être l’auteur de Robinson Crusoé et de Moll Flanders.

Sa famille était originaire des Flandres. Son père, James, qui tenaitune boutique de chandelles dans le quartier populaire de Cripplegate, était un protestant qui était à l’écart des puritains. Il confia l’éducation de son fils au révérend Charles Morton, qui dirigeaitune institution privée à Newington Green, près de Londres.

Entraîné par son goût pour la politique et la littérature, il ne s’occupa guère que d’écrire. Appartenant au parti des Whigs et desNon-conformistes, il combattit dans plusieurs pamphlets virulents le gouvernement impopulaire de Jacques II d'Angleterre, et prépara de tout son pouvoir la révolution de 1688. Il jouit de quelque faveurauprès de Guillaume d’Orange, et obtint alors des emplois lucratifs. Il propose à Robert Harley, comte d’Oxford et speaker des Communes, un projet de services secrets, l’ébauche d’une police politiquequi donnerait au gouvernement un état de l’opinion publique.

Mais sous le règne moins libéral de la reine Anne, il fut condamné en 1704 au pilori et à la prison pour avoir écrit contre l’intolérancede l’église anglicane. Il publia de sa prison une Revue, ouvrage périodique qui eut un grand débit, entre 1704 et 1713. Une fois que Defoe eut retourvé sa liberté, Harley l'envoie dans tout le paysdurant l’été 1704 sous le pseudonyme d’Alexander Goldsmith. Deux ans plus tard, le même Harley lui confie la tâche capitale de travailler à l’union de l’Écosse et de l’Angleterre. Il s’agit de serendre à Édimbourg pour préparer les négociations pour l’union des parlementaires anglais et écossais. Defoe, presbytérien comme beaucoup d’Écossais, devient rapidement un « ami de l’Écosse » et réussit...
tracking img