Daniel pennac: "extrait de comme un roman"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Daniel Pennac: Extrait de Comme un roman

Voici l’extrait du livre Comme un roman, écrit pas Daniel Pennac. Pennac est un auteur francais, né au Maroc. Il est un romancier contemporain, il a écrit plusieurs livres pour les enfants. Notre texte est un essaie décrivant le passage difficile de l’enfance à l’adolescence des jeunes francais qui ont le problème avec l’écheque scolaire. Nous allonsanalyser ce texte en trois parties, premièrement nous allons décrire la Situation actuelle, deuxièmement nous allons nous intéresser à l’Apparence externe et enfin nous allons expliquer la Malaise interne des élèves.
Maintenant je passe à la lecture…

1. Situation actuelle
-Pennac nous présente une partie des jeunes marqué par l’échec scolaire, ces jeunes ont des mauvais résultats à l’école, ils’agit des adolescents (l.1„une classe adolescente“) qui n’ont pas de bons résultats
-cet échec concerne ici les jeunes avant le bac (l.4 „pas de mention au bac, voire pas de bac ddu tout“)
-les bons lycées se débarasse d’eux pour garder leur bonne réputation d’établissement
-Pennac met en opposition les bons étudiants destinés aux études supérieurs et les mauvais élèves qu’il appelle „lesautres“ (l.l.2-3 „les autres, cex qui se sont fait renvoyer des lycées du centre-ville“)
-il met „les autres“ entre guillemmets („ ..“), pour exprimer que c’est la société qui les considère comme mauvais, comme les autres
-on sent que l’écrivain se montre critique de cette politique scolaire, politique de réussite
-il est ironique en parlant des bonns élèves, il utilise les expression comme (l.1„élèves soigneusement calibrés“, l.2 „les hautes portiques des grandes écoles“)
-les superlatifs sont en plus accompagnées par des expressions come („Oh!“, „vite-vite“, „non,“)
-auteur présente ces mauvais élèves dans une situation nouvelle, ils viennent de quitter le lycée (l.3 „qui se sont fait renvoyer des lycées du centre-ville“) et ils ont échoué (l.6)
-ils ont l’idée que tout le monde les aabandonné (l.10 „épaves abandonnées“)
-leur dituation est décrite par une méthaphore enchaînnée (l.9-11 „Rejetés sur la rive“-„pris le large ˙a bord des lycées-paquebots“-„en partance pour des grandes carrières“-„épaves abandonnées par la marée scolaire“)
-les élèves acceptent qu’ils sont mauvais, ils réflèchissent de manière négative, ils se considèrent comme les autres, ils pensent qu’ils n’ontpas les capacités de progresser (l.15 „J’ai toujours était nul en maths“, „Je n’arrive pas à me concentrer“, „Je ne comprends rien..“, „C¨était trop dur pour moi“)

2. Apparence externe
-on a déjà dit qu‘ il s’agit des élèves adolescents
-dans la classe il y a plusieures personnes qui sont décrites plus détaillement
-généralement les élèves donnent l’impression d’être différents des autres-même si un mauvais cinéaste les voie mauvais, laids, horribles, en lisant leur fiche de la rentrée, l’auteur nous montre que ces jeunes sont pareils comme les autres adolescents de leur âge
-l.32 „ils n’ont pas la tête du cancre a front bas et menton cubique qu’imaginerait un mauvais cinéaste en lisant leurs télégrammes autobiographiques“
-pour bien décrire les élèves, Pennac utilise le languagedes jeunes (l.65 „branché“, „cool“)
-dans la classe, il y a une fille qui porte la chemise de son père et le jean troué, la chemise et trop large pour elle, l.37 „Cette fille, là-bas, flotte dans la chemise de son père qui bat les genoux déchirés de son jean“
-chaqu’un d’entre eux a son style (l.35 „ils ont la tête multiple“)
-une autre fille port des vêtements noirs, elle a l’air d’une „veuvesicilienne“ (l.39), cette fille se moque de la mode („ca ne me concerne pas“)
-sa voisine, une fille blonde, est soigneusement habillée, belle, parfaite (l.40 „corps d’affiche et tête de couverture soigneusement glacée“)
-les garcons de la classe sont grands et costauds (l.43 „Et costauds, les garcons.“), ils portent des marques (l.36 „Burlington et Chevignon“)
-les élèves adolescents ont...
tracking img