Danone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPORT FINAL |


I - Constats

Cette expérience nous a permis d’avoir une approche un peu plus réaliste de la problématique de gestion d’une entreprise. Nous avons constaté qu’il est difficile de prévoir avec exactitude les ventes futures. Pour une entreprise fonctionnant en flux tendus, faire des prévisions correctes est primordial. Il est important de définir au préalable lastratégie que l’on veut adopter tout en étant prêt à réagir à toutes les fluctuations du marché.

Nos résultats faibles sont la conséquence de notre mauvaise orientation stratégique sur le long terme, à savoir : se positionner comme le hard discounter du portable. Nous avons réussi à diminuer nos coûts de production et nos coûts logistiques mais nous n’avons pas investi dans les technologies dumoment, ce qui nous à été préjudiciable dans les derniers tours du jeu.

Dans l’ensemble, nous avons obtenus des résultats satisfaisants. Au début du jeu nous avons investis en R&D, ce qui nous a permis d’être présents sur des marchés à fort potentiel les deux premiers tours. Notre production a permis de répondre à la demande des trois marchés et avoir une part de marché tout à faithonorable (6,61%). Cependant nous avions des difficultés à ajuster nos prix pour pouvoir satisfaire les attentes des consommateurs face à la concurrence.

L’achat de licences de nouvelles technologies et la commercialisation d’une nouvelle technologie ont assuré la croissance de notre chiffre d’affaires. Nous avons dû nous endetter pour réaliser de tels investissements. Le retour sur investissementse faisant sur les années suivantes, nous avons supporté les coûts sur l’année en cours : d’où le report à nouveau négatif (Tour 2).



II - Justification et explication des actions

A - Marketing

La partie marketing du programme consistait uniquement à fixer un prix, un nombre de fonctionnalité, c'est à dire le niveau technologique du produit, et le budget publicitaire.C'est une vision très réductrice de l'aspect marketing, les aspects de positionnement, d'image produit, d'image de marque ne sont absolument pas pris en compte ce qui dans le secteur de la téléphonie mobile et des nouvelles technologie est pourtant très important. L'essentiel du marketing résidait donc dans le fait de choisir le "bon" prix pour le "bon" produit tout en investissant un minimumdans la publicité.

Pour définir le prix et le nombre de fonctionnalité nécessaire nous analysions d'abord nos résultats du tour précédent, il nous a fallu regarder attentivement les prix de la concurrence ainsi que le nombre de fonctionnalités proposées pour pouvoir se situer de façon interessante dans ce marché très concurrentiel.

La difficulté se situait dans la prévision de lastratégie de nos concurrents, de combien allaient-ils baisser leur prix ? Combien de fonctionnalités en plus allaient-ils ajouter ?

A chaque tour, certains groupes proposaient des prix compétitifs nous laissant ainsi clairement de coté avec des prix trop hauts.

Nous avons rapidement fait le lien entre la gestion de la production et la définition du prix. Plus, nous arrivions àprévoir de façon rationnelle notre production et notre stratégie logistique, plus nos coûts unitaires étaient intéressants et fortement concurrentiels. Nous pouvions ainsi baisser nos prix à chaque tours et tenter de proposer un prix bien plus bas que la concurrence tout en gardant une marge interessante.

Notre objectif premier etait de faire du volume quite à diminuer notre marge. Cependantcomme nous n'avions pas assez investi dans de nouvelles usines, nous étions limités quant à notre capacité de production. Nous devions continuer à réaliser des économies d'échelle par rapport à nos concurrents.

Nous avons donc tenter à plusieurs reprises d'augmenter les fonctionnalités de certains produits tout en gardant un prix stable pour continuer à réaliser une marge raisonnable....
tracking img