Dans quel sens peut on dire que l'homme n'est pas un être naturel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VVII

Il

,

Pour le jeudi 14 octobre 2010

«II est aisé devoir qu'entre les différences qui distinguent les hommes, plusieurs passent pour naturelles quisont uniquement l'ouvrage de l'habitudeet des divers genres de vie que les hommes adoptent dans la société. Ainsi un tempérament robuste ou délicat, la force ou lafaiblesse qui en dépendent, viennent souvent plus de la manière dont on a été élevé que de la constitution primitive des corps. Il en est de même des forces del'esprit, et non seulement l'éducation met de la différence entre les esprits cultivés, et ceux qui ne le sont pas, mais elle augmente celle qui se trouve entre lespremiers à proportion de la culture. Or si l'on compare la diversité prodigieuse d'éducations et de genres de vie qui règne dans les différents ordres de l'état civil, avecla simplicité et l'uniformité de la vie animale et sauvage, où tous se nourrissent des mêmes aliments, vivent de la même manière, et font exactement les mêmeschoses, on comprendra combien la différence d'homme à homme doit être moindre dans l'état de nature que dans celui de société, et combien l'inégalité naturelle doitaugmenter dans l'espèce humaine par l'inégalité d'institution.» ROUSSEAU

Questions: 1. Dégagez l'idée centrale et les articulations du texte.

2. a. Expliquez, envous appuyant sur des exemples du texte ou d'autres exemples, pourquoi les différences culturelles passent pour naturelles? b. Quelle signification politique a ladistinction proposée par l'auteur entre inégalité naturelle et inégalitéd'institution?

3. En quel sens, peut-on dire que l'homme n'est pas un êtr.e naturel?

~

tracking img