Dans quelle mesure la croissance est-elle nécessaire au développement ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1923 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans quelle mesure la croissance est-elle nécessaire au développement ?

Introduction

La croissance économique et le développement ne sont que des phénomènes très récents de l’histoire de notre civilisation. Nous assistons à ces phénomènes bouleversants que depuis deux siècles, deux siècles qui ont marqué un énorme fossé entre la période « pré révolutionnaire » et « moderne ». Cette mutationde l’économie sans précédent s’est réalisée avec l’irruption du progrès technique, notamment pendant la période qualifiée de révolution industrielle au cours du 19ème siècle. L’industrie fut le moteur de la croissance moderne et du développement de notre société.

Les notions de croissance économique et de développement se distinguent pour les économistes. François Perroux définit la croissancecomme étant « l’augmentation soutenue pendant une ou plusieurs périodes longues du produit net en termes réels » alors que « le développement est la combinaison de changements mentaux et sociaux d’une population qui la rende apte à faire croître, cumulativement et durablement son produit réel global ». La croissance connote donc une approche quantitative tandis que le développement une approcheplus qualitative de la chose.

Quelles sont les relations entre croissance et développement ? La croissance économique est-elle un vecteur suffisant au développement ? Peut-il exister une croissance sans développement ?

Pour ce faire, nous verrons dans un premier temps comment la croissance est nécessaire au développement (I), puis, nous chercherons à comprendre dans un second temps dansquelle mesure la croissance n’est pas un vecteur suffisant au développement (II).

La croissance nécessaire au développement

La croissance est un phénomène économique assez récent qui mesure l’accroissement des richesses produites au cours d’une période. L’indicateur statistique mesurant la croissance est le taux de variation du PIB (le PIB est approximativement le total des VA créées parles entreprises au cours de cette période). Ainsi, si la croissance économique d’un pays est de 3 % sur une année, cela signifie que ce pays a crée une richesse de 3 % supérieure à celle de l’année précédente.

3 La croissance et ses effets positifs sur le développement humain

La croissance est par nature génératrice d’effets positifs sur le développement humain.
D’abord, la croissance estindiscutablement la cause de la hausse massive du niveau et de la qualité de vie depuis la fin du 18ème siècle. En effet, la hausse de la consommation (et donc du niveau de vie) n’est possible que s’il existe une hausse de la production. Ainsi, la croissance permet en premier lieu la satisfaction des besoins de base, à savoir la nourriture, le logement, la santé.

Puis, la croissance permet unemeilleure redistribution des richesses qui se traduit par une hausse des revenus. La croissance donne ainsi indirectement accès aux loisirs tout en travaillant moins. De manière plus générale, la croissance économique améliore le quotidien d’une population et permet le développement.

Enfin, la croissance permet la création d’emplois, sans pour autant faire disparaître complètement le chômage.Pour que le chômage diminue, il faut que l’augmentation de la production soit supérieure aux gains de productivité. Ainsi, si le chômage baisse, les syndicats sont en position de force pour revendiquer une meilleure redistribution des richesses. Il s’en suit en général une hausse des salaires, et donc du pouvoir d’achat de la population, ce qui contribue à la possibilité d’accéder à un meilleurniveau de vie, par extension, à un développement humain. Il s’agit du scénario des 30 glorieuses : période entre 1945 (fin de la 2ème guerre mondiale et 1973 (premier choc pétrolier). Au cours de cette période, les taux de croissance du PIB sont record (ils avoisinent les 6 % par an), les créations d’emplois sont nombreuses, le chômage faible. Mais l’inflation est assez forte (souvent plus de 10 %)...
tracking img