Dans quelle mesure la fléxibilité du travail favorise t- elle l'emploi?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I] La flexibilité du travail, facteur d’emploiA) L’approche théorique (classiques/ néoclassiques/ libéraux)- Pour les libéraux, le marché du travail est un marché comme les autres qui doits’autoréguler par flexibilitésalariale. Toute entrave extérieure est source de déséquilibre.- En de chômage, l’offre de travail est > à la demande de travail d’où nécessité de réduire le salaire…- Librefonctionnement du marché du travail càd pas d’intervention abusive de l’Etat par des lois« contraignantes » (de type entrave aux licenciements…), par un salaire minimum,… (Document 6)B) Une approche théoriqueappuyée par les faits : - Document 1 : le trend montre une corrélation forte entre un fort degré de flexibilité et un faible chômage (etinversement) ; On peut ici comparer le cas des Etats-Unis et dela France par exemple.- Document 2 : l’expérience américaine d’un fort degré de flexibilité qui se manifeste par exemple par unegrande possibilité d’ajustement de la main d’ uvre en fonction desbesoins et un faible taux de chômage. Ilconvient d’ailleurs de remarquer que les emplois « permanents » sont plus importants aux EU qu’en France (oumême en Europe) car il existe une possibilité de rotationde l’emploi (facilité de licenciement) qui n’est pasprésente en France (pays qui est obligé de ce fait d’avoir recours à des emplois « moins réglementés » tels lesemplois précaires)- L’exemple dutoyotisme et des flux tendusC) Efficacité d’une flexibilisation : - Flexibilité salariale (document 6) : cf la théorie classique/ néoclassique et l’autorégulation du marché dutravail. Lien avec larigidité salariale en France avec le SMIC. Elle peut aussi se traduire par une« individualisation » salariale qui peut conduire à fournir le meilleur de soi même (d’où gains de productivité)- Flexibilitéinterne :* Flexibilité interne quantitative : modulation des heures (par exemple le temps partiel : 2/3 des femmestravaillant à temps partiel en France l’ont voulu), heures supplémentaires (source...