Dans quelle mesure le comique est il un moyen pertinent de faire réfléchir?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RICHARD MARIE

DISSERTATION : Dans quelle mesure le comique est-il un moyen pertinent pour faire réfléchir?

Rabelais disait que « rire est le propre de l'Homme ». C'est donc quelque chose de naturel et selon les scientifiques quelque chose d'indispensable même à la santé humaine. On peut donc dire que le rire est universel, c'est sûrement la raison pour laquelle le rire est présentpartout. Rabelais au travers d'une écriture humoristique délivrait dans Gargantua son utopie de l'éducation. Il a en quelque sorte était appuyé bien plus tard par Jacques Lassalle, metteur en scène contemporain français qui disait que ce qui était plus drôle était le plus profond. En effet, sa phrase invite au questionnement; ce qui est drôle n'est-il pas sensé faire rire pour divertir? La comiqueservirait-il donc à exprimer quelque chose d'autre que l'amusement? Le comique pourrait-il même faire réfléchir? Si c'est le cas alors nous pouvons nous demander en quoi le comique est un moyen pertinent pour faire réfléchir. Pour répondre nous aborderons les différents aspects du comique au travers des diverses formes d'humour ainsi que leurs limites.



Le comique est un registre visant àfaire rire ou sourire son destinataire. À l'intérieur même de ce répertoire il existe cependant plusieurs formes de comique, qui malgré le même objectif, utilisent des moyens différant les uns des autres. L'humour traitera un sujet de manière plaisante. En posant ainsi une atmosphère de détente, le destinataire séduit, est invité à la réflexion sans pour autant avoir l'impression de vraimentréfléchir; de cette façon l'ennui est évité. Dans le texte Pop corn, Bob Elton a recours à cette forme de comique. En effet, il raconte l'histoire d'un cinéaste qui a mis en scène deux truands n'hésitant pas à tuer. Ces personnages ont inspiré un jeune couple dans la vie ordinaire, ceux là pénètrent en force dans la propriété du cinéaste, sur cela, l'agent de l'auteur arrive ayant reçu des plaintes desparents de victimes du couple. Sans savoir que le couple en question se trouve dans la salle, les prenant pour de parfaits inconnus, il les insulte « mais ce Vince machin et sa petite garce décharnée à moitié débile qu'il traîne partout derrière lui, c'est de la pourriture de vermine avec de la purée à la place de la cervelle! » L'aspect humoristique de la pièce est donné par l'exposition au danger, deparoles presque exagérées qu'il prolifère en tout innocence. En revanche si l'on regarde au delà, Bob Elton invite à la réflexion « le cinéma s'inspirent-ils des tueurs ou les tueurs s'inspirent-ils du cinéma? » il aborde alors un véritable problème de société.
Dans la lignée de l'humour nous trouvons l'humour noir. Le principe est le même mais il traite de graves sujets. De cette manière, lefait de rire sur un sujet sombre provoque des sentiments contradictoires. Cela déconcerte, déstabilise et entraine alors la réflexion. Cet humour est rendu visible dans le dialogue de Benigni paru dans le film La vie est belle. Dans un camp de concentration, un père déporté fait croire à son fils qu'ils sont dans un grand jeu. Il va se porter traducteur du caporal malgré le fait qu'il ne connaissepas l'Allemand. Ainsi il modifiera ses propos et par exemple la phrase : « Tout sabotage sera puni [...] d'un coup de fusil dans le dos » deviendra « nous donnerons [...] 14 classement général [...] au dernier nous attacherons un écriteau sur lequel sera écrit « âne » dans le dos ». Cela fait rire jaune car le contexte est funeste. Malgré l'humour, le film nous livre une image sombre et terribledes camps de concentration qui sert de mémoire de l'Histoire.
La parodie est également une forme de comique fréquente. Cela consiste à reprendre une œuvre avec une imitation moqueuse. Le fait de rendre ridicule un personnage important par exemple permet de prendre du recul et ainsi de réfléchir. Ionesco dans Le roi se meurt parodie ainsi l'autorité royale. Le roi qui voit son autorité...
tracking img