Dans quelle mesure les films bataan, air force et destination tôkyô appartiennent au même sous-genre (film de combat de seconde guerre mondiale) ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1800 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Si l’on cherche à démontrer que les films Bataan (Tay Garnett, 1943), Air Force (Howard Hawks, 1943) et Destination Tokyô (Delmer Daves, 1943) appartiennent au même sous-genre, c'est-à-dire le film de combat traitant de la seconde guerre mondiale, il nous faut d’abord définir ce sous-genre.

La définition d’un genre cinématographique repose sur des caractéristiques communes à plusieurs films ;cela peut être en termes d’intrigue, de personnages ou d’action. Dans son ouvrage The World War II combat film Anatomy of a Genre, Jeanine Basinger nous donne quelques caractéristiques de base, communes aux films de combat traitant de la seconde guerre mondiale. Ces films mettent toujours en scène un héros au sein d’un groupe multiethnique avec un objectif à atteindre. Autour de ces élémentsclés, souvent, une mascotte est présente, une scène de distribution de courrier intervient et évidemment, il y a toujours des armes et des uniformes. Jeanine Basinger indique cependant que ces caractéristiques sont des lieux communs ne pouvant être retrouvés de manière systématique dans tous les films de combat traitant de la seconde guerre mondiale. Ces bases servent d’exemple aux réalisateurssouhaitant faire des films de combat et leurs successeurs s’en serviront en les modifiant plus ou moins, conduisant à l’évolution du genre.

Outre les éléments diégétiques, le montage des films de combat traitant de la seconde guerre mondiale est révélateur du sous-genre auquel ils appartiennent. En effet, l’utilisation du cut est récurrente. Par exemple, elle peut intervenir entre un plan moyen surun personnage et un plan distancié, plus impersonnel. Cet emploi contribue à donner aux spectateurs une vue d’ensemble sur la guerre. La guerre est une affaire de nation, de groupe et non d’individu. Consciemment, pour le spectateur, cet enchaînement de deux plans est traduit par « ils poursuivent leur chemin ». Ceci implique la persévérance des troupes et donc une possible victoire. C’est en cela,entre autres, que diffèrent les films de combat traitant de la seconde guerre mondiale de première vague et ceux de deuxième vague. Dans la première vague, les troupes restent piégées alors que dans la deuxième vague, on assiste à une progression ou du moins sa véritable tentative.

Concernant les films qui nous intéressent, bien qu’étant, incontestablement, tous des films de guerre, puisquese déroulant dans un tel contexte, on peut parfois se demander s’il s’agit bien de pur films de combat. La question est alors : qu’est-ce qu’un film de combat type ? Pour de nombreux spécialistes, Jeanine Basinger y compris, Bataan en est l’exemple le plus complet. Premièrement, il est le premier film, avec Air Force à conduire son héros au combat sans autre échappatoire. Les quatre films qui ontprécédé ceux-ci ont tous trouvé un moyen d’extirper leurs héros dudit combat. Ici, la guerre est un évènement inévitable à accepter et assumer. Deuxièmement, Bataan comporte toutes les caractéristiques qui font le film de combat : un groupe multiethnique entourant un héros récalcitrant chargé d’une mission (retarder les japonais le plus possible). L’ennemi est sans visage, on ne le voit pas (àl’exception de la scène symbolique où Walker tue un japonais). Les femmes sont absentes du récit. A chaque intervention un tant soit peu nostalgique ou sentimentale, la mort frappe avec rapidité. On voit cependant les combattants vivre, plus ou moins dignement : ils peuvent écrire et recevoir du courrier, cuisinent, mangent, discutent, questionnent les valeurs américaines, plaisantent, etc. Le filmreprésente une multitude d’armes, de tanks et autres canons à feu, sans oublier l’infanterie. En parallèle de la diégèse, un discours de propagande est mis en place dans le film, sur les consignes de l’OWI : les raisons et enjeux de la guerre sont expliqués. En outre, le film tend à enseigner l’attitude à adopter pour le grand public, c'est-à-dire soutenir l’effort de guerre (the home front), à...
tracking img