Dans quelles mesures les liaisons dangereuses remmettent elles en cause la société ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans quelle mesure le roman les Liaisons dangereuses
remettent elles en question la société ?

I. Une critique réelle …

• Dès la préface, l’auteur livre deux informations essentielles :
oLes lettres qui composent le roman sont réelles. Laclos ne se serait contenté que d’en travailler l’agencement général. Prétention à la réalité.
o Il prétend faire œuvre de moraliste. Dénoncer lesmœurs des libertins pour en prévenir leurs futures victimes.
• Dénonciation de l’éducation lacunaire réservée aux jeunes filles. Il s’inscrit en ce sens dans la lignée des Lumières (semblant d’éducationdélivrée à Cécile dans un couvent). Sans défense devant la société, elles ne peuvent que devenir des victimes de manipulateurs. En conséquence, les femmes deviennent des victimes (Cécile), seretirent de la société (Madame de Rosemonde) ou rusent (Madame de Merteuil) pour parvenir à trouver une place qui leur conviendrait davantage. (cf. les trois essais de l’auteur sur l’éducation des femmes)• Dénonciation d’une société basée uniquement sur les apparences. Un tel schéma général des valeurs permet aux libertins d’agir et de manipuler à leur guise. Tant qu’ils n’apparaissent pas pour cequ’ils sont réellement, ils peuvent faire ce qu’ils veulent à côté. Valmont tient par-dessus tout à sa réputation.
• Dénonciation d’une morale traditionnelle jugée inefficace. Les représentants decette dernière (Présidente de Tourvel, le Père Anselme) sous tous bernés. Parmi les grands absents, les parents de Cécile.
• Dénonciation du libertinage.
o Les mariages arrangés encourageaient lapratique du libertinage (très répandu au 18ème). Nombreuses aventures de la Marquise de Merteuil, de Gercourt …
o Les libertins se livrent à une manipulation générale de leurs contemporains pour leurseul plaisir personnel (interception de courrier, )
• A la fin du roman, les libertins Valmont, à l’occasion d’un duel, et la Marquise de Merteuil, retirée de la société, meurent réellement ou...
tracking img