Danse contemporaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DANSE ET FORMES CHORÉGRAPHIQUES

« L'Art est l'évocation de l'essence de l'humanité, il reflète les valeurs auxquelles se rattache une société. C'est pourquoi les formes changent. » Martha Graham « La danse est dans le monde la plus belle métaphore de l'existence. » Erick Hawkins I. Approches complémentaires : divergence (mémoire, composition), convergence (maîtrise, mutation) Hypothèse : Touttravail en danse présente un caractère ‘’technique’’ Les apprentissages s'effectuent selon trois modalités différentes :
* Technique de style (modèle)

* Technique de création (créativité)
* Technique d’analyse (critique).

II. Trois buts : style chorégraphique, synthèse personnelle, analyse de la danse 1. Acquisition d'un style chorégraphique déterminé - Technique directive en tant quemoyen pour atteindre un but : apprentissage de phrases gestuelles à reproduire et à transformer par les danseurs. 2. Intégration de la diversité des styles pour aller vers des synthèses personnelles - Technique créative à partir d'improvisations : élaborer et transformer le geste. 3. Initiation à l’analyse de la danse - Technique d’analyse de vidéos -danse III. Trois types d'apprentissage : 1. Par unprincipe contenu dans un enchaînement acquis dans un but de transformation 2. Par l’improvisation à partir d'un principe thématique et ensuite un développement 3. Par l’affinement de la perception et l’intégration à différents niveaux d’analyse IV. Objectifs de l'enseignement : 1. Donner des informations techniques de base 2. Susciter l'intérêt de l'étudiant pour la danse Conception : techniquecorporelle spécifique liée à l'imaginaire, aux connaissances, à la sensibilité artistique et la rigueur. V. Problématique générale : Une triple dimension sépare la danse des autres techniques corporelles et se situe au niveau des motivations "intérieures" du geste engendré par : * une raison interne : un déroulement organique et imaginaire qui lui donne vie et cohérence lorsqu'il est issu du sujet *une structuration et une épuration extrême du mouvement résultant d'analyses approfondies * une dimension esthétique intrinsèque à l'art considéré en relation avec les autres arts La danse interpelle la réflexion sur : - le corps, - le mouvement comme communication, - l'esthétique (dans son acception philosophique).
10 / 09 / 2009

VI. Etude comparative : Deux approches complémentairesDominante modèle MOUVEMENT - Traité en référence au contenu formel ou qui s'élabore autour de principes de base. => apprentissage de phrases chorégraphiques. - Engendré par l'image donnée par l'enseignant. - Conforme au modèle. - Traité en référence aux connotations personnelles. Dominante créativité

- Engendré par un thème et sa résolution individuelle. - Elaboré par l'étudiant.

- Imitation d'unmouvement, compréhension - Signification personnelle, émergence d'une de la complexité et des niveaux de intériorité. signification. - Interprétation du geste. - Résultat de la liaison du rationnel et du subjectif. PROCÉDURE De la structure vers l'intériorisation De l'intériorité vers la structure

Initiation à la Composition Compréhension de tous les éléments d'une danse et utilisation avec unbut => Oublier les enchaînements étudiés en cours de technique : But du cours de technique : "arrangement de pas" But du cours de composition : trouver du mouvement neuf à partir de certains principes. => Théorie de la composition nourrie de la vie même Tout mouvement exécuté par un être humain comporte : une trajectoire dans l'espace ; un flux d'énergie (dynamique) ; un rythme effectué pourtoutes espèces de raisons involontaires ou volontaires, physiques, psychiques, émotionnelles, instinctives (motivation) 4 éléments du mouvement : dessin (forme), dynamique, rythme, motivation Etude : exemple mini- chorégraphie : - une motivation réalisée dans le mouvement, - dans une mesure à 4/4, - avec au moins deux contrastes de forme, dynamique (soutenu, saccadé), rythme (accents). Ces phrases...
tracking img