Dante, l'enfer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
l'enfer

LE VESTIBULE

C’est là que réside la grande foule de ceux qui vécurent mollement trop attachés à leur petit confort pour
oser de grandes choses ni dans le Bien ni dans le Mal

« cetétat misérable est celui des méchantes âmes des humains
qui vécurent sans infamie et sans louange et qui ne furent que pour eux-mêmes...
Les cieux les chassent, pour n’être pas moins beaux
etle profond enfer ne veut pas d’eux,
car les damnés en auraient plus de gloire ».

CERCLE 1 LES LIMBES

« Ils furent sans péchés ; et ils ont des mérites ;
ce n’est pas assez car ils n’ont pas eule baptême
qui est la porte de la foi que tu as ;
et s’ils vécurent avant la loi chrétienne,
ils n’adoraient pas Dieu comme il convient […]
Pour un tel manque, et non pour d’autres crimes,nous sommes perdus et notre unique peine,
est que sans espoir nous vivons en désir »

CERCLE 2 LES LUXURIEUX

Sémiramis, Didon, Cléopâtre, hélène, Achille, Francesca da Rimini, Lancelot

CERCLE3 LES GOURMANDS

Cerbère le garde. Dante interroge ciacco

CERCLE 4 AVARES ET PRODIGUES

Enfermés chacun dans leurs excès Avares et Prodigues se cognent et s’essoufflent.
Leur démesure lescondamne à ne pouvoir avancer ; l’énergie de leur trépidation ne produit rien ;
leur attitude est vaine.

« mal donner et mal tenir leur a ôté
le beau séjour et mis en cette échauffourée… »
«Maistu retient! Mais tu disperce »

CERCLE 5 LES COLEREUX

Leur sort est de croupir immergés dans les eaux boueuses du Styx , tel Filoppo Argenti

« Combien se prennent là haut pour de grands roisqui seront ici comme porcs dans l’ordure,
laissant de soi un horrible mépris. »
Apres les mille démons, les trois furies gardent les remparts de Dité derrière lesquels percent les trois dernierscercles de L’Enfer (Chant IX)

Au sommet de la tour enflammée apparaissent les trois furies aux formes et gestes lascifs.
Elles arborent pour cheveux des serpents. Ce sont les Erinnyes : la...
tracking img