Darfour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Environnement économique
5RMCO4-57

Travail de recherche
La guerre civile du Darfour

Présenté à
Mélanie Lemaire-Perreault

par
Maxime Croteau

École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur
Le 25 avril 2010

Table des matières

Introduction 3

Développement 4

Conclusion 6

Bibliographie 7

Introduction

Sur le continent Africain, il y a plusieurs tensions et conflits quiéclatent, depuis plusieurs années. Ces derniers sont surtout causés par des déséquilibres politiques, par la répartition de territoires ou même simplement par des conflits ethniques, culturels et religieux. L’Afrique est un continent très vaste et populeux. Composé de nombreux pays et régions, il est difficile de différencier toute les tribus et ethnies. Le mieux qu’on puisse faire serait de classerla population par pays, langue, religion et culture d’appartenance. Il peut être très difficile de vivre dans cette région du monde, car la majorité de la population est pauvre. Elle n’a pas accès à des services fondamentaux tels que l’éducation, l’eau courante, de la nourriture en quantité suffisante, ainsi que d’un toit où vivre. La propre sécurité des gens est en jeu, car il y a de nombreusesguerres civiles qui éclatent partout à travers le continent. Cependant, la région dont je vais le plus m’attarder est entourée de huit autres pays. C’est le territoire le plus étendu du continent, devant l’Algérie, avec une superficie d’environ 2 505 810 km². Les langues officielles sont l’arabe et l’anglais, auxquelles s’ajoutent d’autres dialectes dont les plus importants le Dinka, le Peul etle Nuer. Cet endroit est divisé par les sédentaires et les semi-nomades éleveurs de bétails. Sous une dictature, cet état est dirigé par Omar Hassan Rhamed El-Bachir, depuis 1989. Malheureusement, cette contrée est le théâtre d’un affreux génocide. La guerre civile du Darfour est simplement un ramassis de violence raciste refoulé par différents peuples. Une seule question me vient à l’espritlorsque je parle de génocide ou de situation comme celle-ci : Comment peut-on en vouloir à certaines personnes au point de les tuer eux, ainsi que leur entourage ? «Près de dix mille personnes meurent chaque mois au Darfour tant en raison des massacres que de leur situation de réfugiés.»[1] Lorsque ces crimes sont commis à grande échelle, l’emploi du mot génocide entraîne une obligation légale, pourles États signataires de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, d’intervenir dans une telle situation. Cependant, les morts ne sont pas le résultat d’une rivalité injustifiée. Il y a toujours un raisonnement logique à tous conflits. Premièrement, la répartition des territoires est la cause majeure de ce massacre et deuxièmement la religion, la langue et la culturepeuvent aussi en être la cause. Cependant, le principal prétexte de ces conflits serait causé par l’acquisition des terres arables, car certaines terres arabes sont fertiles tandis que d’autres ne le sont pas. Ceci devient, donc, un problème de subsistance.

Développement

Depuis 1956, le Darfour a connu deux guerres d’indépendance et quinze coups d’état. Donc, à partie de 1956, les conflitscivils ont éclatés dans la région du Darfour, sans laisser aucuns répits. Composé d’environ 600 ethnies, divisé sur le plan religieux, le pays est aujourd’hui encore le théâtre de nombreux conflits lié par les inégalités territoriales, dont celui du Darfour, qui est à ce jour, le plus violent. Le conflit est causé, selon moi, par deux différents modes de vie qui ont comme point commun lasubsistance de leurs égaux. Ces deux modes de vie sont composés de la population sédentaire et de la masse d’éleveurs nomades ou semi-nomades. Pourtant, bien que la population sédentaire soit musulmane et arabophone, il y a une exception : les Zaghawas. Ceux-ci restent de nationalité arabe, mais ils demeurent toujours des nomades. Malgré cette exception, les éleveurs nomades ou semi-nomades sont...
tracking img