Darwin vs descates

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De nos jours, la théorie de Darwin, appelée évolutionnisme, est étayée par de nombreux exemples et fait encore autorité, permettant de se passer du finalisme spiritualiste pour expliquer l'évolution. Elle eut, dès sa publication, un immense retentissement, notamment en fournissant des arguments puissants au matérialisme contre le spiritualisme. Pour un croyant comme Descartes qui considère laBible comme un livre saint, mettre en cause le créationnisme revient à contredire la parole de Dieu, qui explique dans le premier livre, la Genèse, comment Dieu a créé le monde avec ses créatures. Contredire la Bible était inconcevable du temps de Darwin ainsi que pour tous les croyants ; et c'est toujours le cas aujourd'hui dans certains pays où il n'y a pas séparation de la religion et de l'État,et dans les quelques états des États-Unis qui imposent l'enseignement du créationnisme en tant que seule théorie acceptable. Donc, peut-on attribuer à l’être humain une origine divine et le considérer en même temps comme un animal? Dans un premier temps, il sera question de comparer les thèses de Darwin et de Descartes à propos de la conception de l’homme, dans un deuxième temps, il sera questionde comparer leur argumentations et, pour finir, dans un troisième temps, je comparerais les conséquences de ces deux pensées.

Tout d’abord, Darwin qui est matérialiste défend la théorie de l’évolution qui établit que tous les individus d’une population sont différents les uns des autres. Selon lui, certains d’entre eux sont mieux adaptés à leur environnement que les autres et ont, de ce fait,de meilleures chances de survivre et de se reproduire. Pour lui, Il n’y a pas de rupture radicale entre l’animal et l’homme. L’être humain agit au gré de ses impulsions et deviendra ce qu’elles feront de lui, même si elles le conduisent aux pires catastrophes; l’homme est esclave de son destin. Darwin prétend dans ses hypothèses qu’il n’y a pas de dualisme: notre être, c’est notre corps, la penséeou la conscience sont des produits du cerveau. Les propriétés mentales sont parties intégrantes du monde physique.
Descartes, lui, épouse un point de vue différent. Selon ce dualiste, nous sommes l'idée d'un être infini, somme de toutes perfections et de toutes réalités. Mais nous ne pouvons manifestement pas en être les auteurs. La solution de Descartes se construit autour de la séparation dedeux substances : le corps et l’esprit. Le corps est conçu de façon mécanique. C'est une substance dont l'attribut essentiel est l'étendue (c'est à dire qu'il occupe de l'espace). Les corps de tout êtres vivants est une machines. La théorie dite des animaux machines stipule que ceux-ci sont des machines simples sans âme et donc sans aucune conscience de quoi que ce soit. L'homme, lui, est unemachine à laquelle s'ajoute une âme qui a les capacités de réfléchir et de prendre conscience qui ne fait pas partie du monde physique. Descartes y fait donc une distinction homme-animal, contrairement à Darwin qui les comparent au même titre d’égalité, car selon lui, « Si l’homme n’avait pas été son propre classificateur, il n’eût jamais songé à fonder un ordre séparé pour s’y placer » . Descartespense, bien au contraire, que l’homme est « une machine qui pense » qui le distingue assurément des animaux.

De plus, Darwin base sa théorie sur les observations faites au cours de son voyage sur les îles Galápagos. Il émet alors l'hypothèse suivante: les espèces évoluent et forment différentes variétés. Ainsi, selon la théorie de Darwin, il y a trois étapes à franchir pour qu’il y ait unevariation formelle chez un vivant. Premièrement, il se produit une évolution quelconque, deuxièmement, il y a des modifications de l’évolution qui sont en général progressives, et demandent de plusieurs milliers à plusieurs millions d’années, et troisièmement, il y a la sélection naturelle qui est le mécanisme principal de l’évolution. Darwin arrive à la conclusion que la lutte pour l’existence...
tracking img