Daumier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Daumier : à quoi s'opposent ses œuvres? Par quels moyens?
Introduction :
Honoré Daumier est né le 26 février 1808 à Marseille, d'un père vitrier et poète qui part en 1815 à Paris pour tenter de se faire publier. En 1816 Honoré Daumier et sa mère l'y rejoignent. Honoré semble prédisposé à une carrière artistique, vocation dont son père tente vainement de le détourner, en le plaçant chez unhuissier.
En 1823, Daumier entre à l'académie suisse (atelier de peinture situé dans l'Île de la Cité, à Paris, au XIXe siècle. De nombreux peintres comme Cézanne, Manet ou Monet y ont débuté). Il fait ses premiers pas dans le domaine de la lithographie chez l'éditeur Belliard et prend part aux Trois Glorieuses en 1830, année où il participera également au premier numéro de _La Caricature_ quimarque le début de sa carrière de caricaturiste politique.
Entre 1830 et 1852 (Monarchie de Juillet/Seconde république), il connaît son apogée en tant que caricaturiste politique.
En 1878, un an avant sa mort, il est devenu presque un inconnu. Ce n'est qu'après une dizaine d'années, en 1889 qu'il est reconnu.
Le génie de Daumier est pourtant évident. Laborieusement construite, toujours etviolemment contestée, sa gloire d'aujourd'hui est le fruit, encore incertain, et peut-être provisoire, d'une longue histoire. Son œuvre nous montre à quel point Daumier, amoureux de la République, est engagé en politique.
Nous allons donc montrer dans un premier temps quels sont ses moyens d'expression et dans un second temps à quoi s'opposent ses œuvres. Ainsi, nous en analyserons certaines.{text:list-item}
{text:list-item}
-> Les journaux satiriques
Après Les Trois Glorieuses, journées de révolte qui ont fait suite à l'appel du Journal Le National, dirigé par Adolphe Thiers (avocat, journaliste, historien et homme d’État français. Il fut notamment ministre et président du Conseil sous la Monarchie de Juillet, député sous la IIe République et pendant le SecondEmpire, et le premier président de la Troisième République - le deuxième à avoir occupé cette fonction en France), les journaux ne sont plus les spectateurs et les narrateurs des évènements, mais deviennent aussi les acteurs. C'est dans cette lignée que rentrent La Caricature et le Charivari, et ainsi les publications d'Honoré Daumier.
A la suite des Trois glorieuses, Louis-Philippe, qui succèdeà Charles X, va accorder une plus grande liberté à la presse (lois d'octobre et de décembre 1830). Cependant les piques qui lui sont adressées, à la fois par les républicains et les légitimistes, l'obligent à sévir et à poursuivre les journalistes, comme Daumier qui effectua six mois de prison ferme pour une caricature à l'encontre du roi.
{text:soft-page-break}
Pendant la secondeRépublique, la suppression du cautionnement et du droit de timbre, vont encourager et contribuer à la prolifération d'une nouvelle espèce de journaux appelés les journaux politiques (tels que : La vraie république, l'ami du peuple, ou encore l'_ère nouvelle_.) Mais cette situation de pseudo liberté est éphémère et à la suite des affrontements contre la fermeture des ateliers nationaux entre les ouvriers etl'armée, le cautionnement est rétabli.
En 1852, le résultat du référendum reconnaît le nouvel empereur.
Dès son arrivée au pouvoir, Louis Napoléon Bonaparte agit comme son oncle. Les journaux sont alors soumis au système des avertissements, qui aboutit à la suppression pure et simple du journal au bout du troisième.
Napoléon III fait donc appelle à l'autocensure : les journaux doiventsurveiller eux mêmes le contenu de leurs articles afin de ne pas être avertis. Il se développe ainsi en France une presse apolitique.
¤ La Caricature
Le dernier numéro de La Caricature est paru en 1843.
Parmis ses principaux contributeurs, il compte :
Charles Philipon est issu d'une famille de petite bourgeoisie lyonnaise. Il apprend le dessin à l'école des Beaux-Arts de Lyon, puis en...
tracking img