Dcf mcdo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aide à la correction du cas MAC DONALD’S
UNE OPPORTUNITE DE MANAGEMENT

Question 1 : présentez sur une page l’argumentation que vous mettrez en œuvre auprès de votre directeur.

Il ne s’agit pas d’argumenter sur l’action en elle-même (car l’étudiante ne dispose pas d’informations sur cette cause en faveur de l’enfance), mais de convaincre le directeur d’investir des fonds au titre de lafondation Ronald McDonald’s ». (Annexe page 8).

Cette argumentation doit développer les avantages que retirera Jacques CAM de son engagement dans le projet :

Avantages en termes d’image :

- image d’entreprise citoyenne auprès des différents publics de la ville de DANCASTEL (parents, jeunes, éducateurs, associations d’aide à l’enfance, médias locaux etc.) ;
- image de franchisé actifet engagé auprès du franchiseur.

Avantages en termes d’apprentissage :

- le fait de s’engager dans une action locale d’aide à l’enfance apportera à Jacques CAM une expérience qui lui permettra de mieux repérer et de mieux s’engager dans d’autres actions de solidarité de proximité ;
- l’initiative de cette action est également exemplaire : elle provient d’une étudiante ; ce type derepérage peut en initier d’autres (avec des associations de jeunes et de personnes engagées dans l’aide à l’enfance).

Avantages en termes d’éthique :

- le mécénat en faveur de l’enfance est directement lié à la cible de l’enseigne McDo,
- le mécénat est basé sur une solidarité de proximité,
- le mécénat soutient des actions collectives, durables, désintéressées et ayant valeurd’exemples.

|Note sur l’évaluation des réponses apportées par le candidat |
|Bac + 2 : 2 points |Bac + 3 : 1 point |

Question 2 : lequel choisissez-vous de recommander pour le poste de formateur ? Pourquoi ?

Le choixqui sera fait par l’étudiante doit être motivé en tenant compte des missions du poste de formateur et des critères de performances des deux candidats au poste.

Examen de la fiche de poste de formateur. (Annexe page 12).

Les missions clés du poste : enseigner, communiquer, faire appliquer, être exemplaire. Le bon formateur doit faire preuve de pédagogie pour conduire avec succèsl’intégration du nouvel embauché au poste d’équipier polyvalent.

Comparaison des deux candidatures. (Annexe pages 14-15-16).
L’appréciation générale attribue à chacun des candidats la mention « contribution significative ». Ce niveau parait en effet nécessaire pour évoluer vers un poste à responsabilité.
Plusieurs méthodes peuvent être envisagées pour départager les deux candidatures :

La méthode descoring, par exemple : ++ = 3 points ; + = 2 points ; +/- = 0

David obtient : (8 x 3) + (13 x 2) = 50 points
Medhi obtient : (8 x 3) + (13x 2) = 50 points

On voit que sur la base d’une équivalence de notation des critères, les deux candidats ne peuvent être départagés.
Il faut donc privilégier les critères qui paraissent déterminants dans le poste.
Il s’agit avant tout de la communication etdes valeurs à garantir.

Le score de chaque candidat devient :

David : (10 x 2) = 20 points
Medhi : (6 x 3) + (5 x 2) = 28 points

On constate que c’est Medhi qui obtient le meilleur score.

On peut toutefois conseiller à Medhi d’améliorer ses points faibles :
- respecter la ponctualité,
- assurer la bonne transition du poste en cas de remplacement,

Autres raisons objectivesdu choix de Medhi pour le poste :
- sa contribution exceptionnelle et son efficacité dans la communication,
- sa polyvalence sur tous les postes qu’il connaît ;
- son excellence dans la satisfaction des demandes des clients,
- son action dans l’intérêt des objectifs fixés au restaurant,
- son efficacité dans la communication.

|Note sur l’évaluation des réponses...
tracking img