Dddd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme il est impossible de connaître les raisons du vote des membres du CIO, on peut remarquer des différences entre les candidatures de Londres et Paris, indépendamment du lobbying (notamment britannique) ou de la qualité des dossiers (notamment Français), sur le plan des infrastructures sportives ou de transport :

1) - la direction de la délégation :

un sportif pour la Grande-Bretagne,un politique pour la France,
2) - la composition de la délégation :

"plus de jeunes que d'hommes d'affaires et de politiques !", constatait Sébastian Coe, Président de la délégation anglaise ;
un groupement de politiques, de sportifs et de techniciens pour la France ;
3) - le film de présentation :

une mise en valeur de sportifs comme David Beckham, pour Londres,
une mise en valeur,notamment, de politiques pour la France avec un zoom venu du ciel qui se focalise sur l'Elysée (permettant une interruption du film avec une intervention de Chirac) ou l'interview d'un Ministre de l'Intérieur devenu Premier Ministre ;
4) - les intervenants pour répondre aux questions :

des techniciens, notamment, pour Londres,
un Ministre de la Jeunesse et des Sports pour Paris, pour ce quiconcerne la lutte contre le dopage, par exemple.
Ces observations n'expliquent pas le sens du vote de tous les membres du CIO mais, peut-être, de ceux qui ont fait la différence entre les finalistes.

Il n'est pas impossible que les propos anti-anglais prononcés par Chirac à Kaliningrad le 3 juillet aient pu déplaire à des membres anglophones ou du Commonwealth, Londres ayant toujours été devantParis pour les votes, même avant l'élimination de New-York. On remarquera, enfin, qu'après l'élimination de Madrid, les votes espagnols se sont davantage portés sur Londres que sur Paris.

Des considérations géo-politiques ont pu jouer même si les membres du CIO sont avant tout des sportifs : intervention en Irak, rôle de la France en Côte d'Ivoire, influence de Nelson Mandela (favorable à Londres)sur l'Afrique,... Enfin, je note des points communs (implication de Chirac, consensus entre beaucoup de politiques, de médias, de stars ou de milieux d'affaires) entre l'échec : - du Référendum sur la Constitution Européenne, le 29 mai, et, - de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2012, le 6 juillet.

france tv.fr










What is the London 2012 Olympics?

TheInternational Olympic Committee voted in July 2005 for London to hold the 2012 Olympics and Paralympics, with the majority of facilities centred in the capital but many other locations hosting events, training villages and support facilities.

Prime Minister Tony Blair's support for the bid was seen as a major boost for London and a significant factor in it beating Paris, New York, Madrid and Moscow, as wasthe support of Nelson Mandela.

The key message behind the London 2012 bid was that the Games would provide Britain with a legacy: transforming people's lives through the regeneration of one of the poorest areas of London; inspiring a new generation to greater sporting activity and achievement; and supporting the Olympic movement of the future.

A 500-acre Olympic Park in Stratford, eastLondon, will form the centre of the Games. It will include the main 80,000-seat Olympic Stadium, where the opening and closing ceremonies will be held as well as the athletics events, and the Aquatics Centre, which will include two 50m swimming pools and a diving pool.

Existing facilities at Wimbledon and Lord's Cricket Ground, the lake at Eton Dorney and the historic Royal Artillery Barracks inWoolwich will all be used, as will the Dome in Greenwich.

The Channel Tunnel Rail Link (CTRL) promises to carry a high-speed shuttle service between central London and the Olympic Park in just seven minutes. This will also link up to the Eurostar and carry on to continental Europe. When combined with improved Underground services, the Olympic team intends to have a train arriving at the Olympic...
tracking img