Dddddd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« L'Etat c'est moi ! », cette citation de Louis XIV résume à elle seule le XVIII° siècle, siècle empreint d'absolutisme et d'inégalités. Face à ce despostisme, une vague de contestations menée par les philosophes des Lumières ne tarde pas à s'organiser. Grâce à leur esprit d'examen et à leur profonde volonté de changements ces « honnêtes hommes » dénoncent le caractère inégalitaire de la société,si bien qu'aujourd'hui leurs noms sont synonymes de contestation et de révolte. Condorcet a d'ailleurs résumé l'effort de la philosophie des Lumières par ces trois mots « raison, tolérance, humanité».
Mais les philosphes des Lumières sont-ils réellement porteurs et défenseurs de ces principes, alors révolutionnaires à l'époque? C'est la recherche successive de ces trois valeurs: raison,tolérance et humanité, dans les écrits philosophiques qui confortera ou non ce postulat de Condorcet.
C'est bien la raison qui permet à l'homme de différencier le bien du mal et le vrai du faux. Ce discernement est une des bases de la sagesse, en effet sans lui aucune décision et aucun choix ne sont justifiés. Or la philosophie trouve sa signification dans le mot grec « philosophos », signifiant « amide la sagesse ». La raison est donc un pilier de la philosphie, mais est-elle présente dans les écrits des philosophes des Lumières, et en appliquent-ils les principes ?
Les philosophes des Lumières sont caractérisés par la raison. Dumarsais, dans l'article « Philosophe » , présente la raison comme une caractéristique du philosophe. Il avance en effet que « la raison détermine le philosophe »,c'est donc la raison qui guide le philosophe dans ses choix et ses actes, elle est sa « faculté maîtresse ». Dumarsais va même jusqu'à comparer la raison à un « flambeau » guidant le philosophe dans l'obscurité et l'opacité de la société. Cette métaphore renforce le caractère indispensable de la raison pour le philosophe. En effet, sans elle le philosophe ne peut être clairvoyant et ne peut doncpas incarner le modèle humain, il devient alors un homme comme les autres. Le philosophe est bien un homme de raison.
Les philosophes ne se contentent pas de faire preuve de raison, ils l'élèvent au rang de nécessité. Dans son article « Autorité politique » paru dans l' Encyclopédie, Diderot pose la raison comme condition à la liberté. En effet, il avance que « chaque individu a le droit d'enjouir dès qu'il jouit de la raison ». A une époque où les libertés de chacun sont réduites par les privilèges de certains, Diderot associe la raison à la libérté, elles sont alors indissociables. La raison, au même titre que la liberté, devient un objectif à atteindre, voire une nécessité, et non plus une faculté réservée à une élite.
En plus de la rendre nécessaire, les philosophes des Lumièresfont de la raison une volonté divine. Dans « Autorité politique », Diderot prétend que Dieu ne s'oppose pas à tout ordre de subordination entre hommes « mais il veut que ce soit par raison », à l'heure où l'Eglise et la religion occupent une place dominante dans la société, cette déclaration présente la raison comme une volonté divine, ce qui en fait une obligation. En effet, nul ne peut dérogerà la volonté divine.Or il apparaît clairement que dans {text:soft-page-break} l'esprit de Dieu la raison est une nécessité à la bonne organisation de la société. Elle ne peut donc plus être considérée comme une lubie humaine ou philosophique, la dimension religieuse rend sa nécessité incontestable.
La raison est donc bien présente dans les écrits philosophiques, les philosophes la rendentnécessaire de par son association avec la notion de liberté et, indiscutable de par sa dimension religieuse. Le philosophe ,lui-même, applique et respecte cette faculté;c'est d' ailleurs elle qui lui apporte sa rigueur ainsi que son esprit rationnel qui l'amène à bannir toutes croyances ou préjugés. Ce rejet de toutes les croyances le conduit d'ailleurs à combattre toutes formes d'intolérance, autre...
tracking img