Dddddddddddddddd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tolérance religieuse
Pbq : Comment les philosophes des lumières envisagent-ils la tolérance religieuse ?
I. Définition tolérance religieuse :
La tolérance religieuse est une attitude adoptéedevant des confessions de foi différentes ou devant des manifestations publiques de religions différentes. Les philosophe méttait très souvent en avant cette idée.
Domaine religieux :
Dans le domainereligieux, les philosophes critiquent les dogmes injustifiés, qui vont à l'encontre de la raison. Ils dénoncent le fanatisme, les rites et surtout la prétention de la religion de tout expliquer. Ilsprônent la tolérance religieuse. Ils stigmatisent également le pouvoir de l'Église et critiquent la non mise en pratique des valeurs de ses dogmes (par exemple lorsqu'elle cautionne la guerre).
II.Déisme et fraternité, Voltaire, Zadig, chapitre XII, « Le Souper »
Zadig est un compte philosophique de Voltaire publié en 1747. Sétoc et Zadig vont à la grande foire de Balzora, où ils assistent à unsouper durant lequel des marchands se chicanent pour des croyances spirituelles et culturelles différentes. Zadig finit par leur montrer qu'ils croient en fait tous au même Dieu créateur.
Voltaire luipart souvent du conflit protestant / catholique pour écrire ses textes. Il donne des images précises et des exemples : il regroupe plein de races et de religion différentes dans ce texte où il lesconfronte pour arriver à la conclusion qu’il n’y a pas de quoi se quereller. Il met donc en avant la tolérance religieuse. Voltaire comme presque tous les philosophes des lumières est déistec'est-à-dire une croyance qui affirme l’existence d’un seul Dieu dans l’univers. Voltaire présente l'intolérance de chacun de manière caricaturale. Il montre comment chacun réagit face à des opinions différentes.Voltaire dans ce chapitre se livre à la valorisation de sa religion, le déisme, qui représente pour lui la tolérance, donc une avancée vers le bonheur.
III. Lettres persanes, Montesquieu -...
tracking img