De arman a la tele poubelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour savoir comment nous en sommes arrivés à la téléréalité, la télé poubelle ou télé trash, François Jost, refait une petite histoire de l’art et de la notion d’œuvre en passant par Arman depuisFountain de Marcel Duchamp. En 1917, Duchamp fait parvenir au Salon des Indépendants un urinoir acheté dans le commerce, signé Richard Mutt et appelé Fountain. Il est refusé, non pas parce qu’unurinoir c’est trash, mais par ce qu’il n’est pas REPRESENTE. Sur une peinture par exemple, avec une subjectivité d’artiste. L’institution culturelle Salon des Indépendants, soit disant en guerre contre lesacadémismes, n’a pas pu supporter ce geste, cet acte qui consiste à imaginer un objet manufacturé sur la scène d’exposition des œuvres d’art.
Duchamp souhaitait créer une PENSEE NOUVELLE SUR LESOBJETS. Lorsqu’un objet utilitaire est appelé œuvre par un artiste, il perd toute fonction utilitaire, on ne supportera plus qu’il soit ramené à sa fonction d’origine ; raison pour laquelle l’artistePinoncelli s’est fait lourdement condamné notamment pour avoir fait pipi dans la réplique de Fountain à Beaubourg il y a quelques années. (l’original n’existe plus). Fountain n’est plus fait pour urinerdedans, c’est désormais une œuvre destinée à être montrée en tant que telle, au musée, dans une galerie, dans ton salon.
Bref, voilà en tout cas, comment en 1917, LE BANAL, LE QUOTIDIEN, a fait uneentrée, sur la scène artistique.
Le rapport avec Arman ? Dans la lignée du ready-made, il est allé chercher des objets manufacturés pour en faire des œuvres. La différence ? CONTRAIREMENT A DUCHAMPqui se sert d’un exemplaire, urinoir ou porte-bouteille, et décrète que l’objet est une œuvre, ARMAN ACCUMULE PLUSIEURS OBJETS DE MEME TYPE POUR EN FAIRE UNE ŒUVRE EN LES ASSEMBLANT.
Pinoncelli avoulu montrer que nombre d’œuvres d’art aujourd’hui passent pour des objets usuels, d’ailleurs, comme le rappelle Jost, les confusions sont fréquentes entre les tissus pris pour des chiffons ou les...
tracking img