De gaulle et sa rencontre avec staline

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1- La rencontre entre Staline et De Gaulle a lieu du 2 Décembre 1944 (arrivée à Moscou de De Gaulle) au 10 Décembre 1944. A cette date Staline dirige la Russie depuis déjà 15 ans, malgré le refus de Lénine de le voir au pouvoir, l’armée rouge vient de libérer les pays de l’est de l’envahisseur allemand et Staline se voit déjà envahir l’Allemagne et remporter la guerre à lui tout seul. Sous desaires « bonhomme » Staline est un fin stratège et il n’hésita pas à aider l’Allemagne et Hitler avant de se retourner contre eux en 1941, il en profitera pour mettre sous contrôle soviétique les pays de l’est. C’est aussi un homme paranoïaque, qui voit le mal en tout homme et à cette date cela fait déjà 10 ans que des hommes et des femmes meurent dans les goulags, qu’il a créé, pour des raisonsfutiles. Pour Staline le progrès passe avant la vie humaine.
2- Lors de cette rencontre, la France est libérée mais elle poursuit le combat contre l’envahisseur qui est toujours présent en Alsace. La France est très affaiblie, sur le plan militaire, mais aussi sur le plan moral, tout est à reconstruire mais le peuple compte sur De Gaulle pour relever la France. C’est avec l’accord de l’Assembléeque De Gaulle part rencontrer Staline en Russie, dans le but de signer un pacte de protection mutuelle Franco-russe. C’est l’enjeu principale de cette rencontre pour la France qui veut s’assurer du soutient de l’URSS en cas d’une nouvelle attaque Allemande. Ce traité de protection va de soi pour De Gaulle car en cas d’une nouvelle attaque la France et l’URSS serait les premiers touchés et commeil le souligne lors de cette rencontre la France et l’URSS ont toujours marchés de paires depuis l’alliance de 1892. Cet rencontre à lieu à la veille de la conférence de Yalta à laquelle la France ne sera pas invitée, c’est durant cette conférence que sera décidé le sort des pays de l’est, l’organisation de la conférence de San Francisco, l’entrée en guerre soviétique contre le Japon, ladestruction du nazisme, la division de l’Allemagne entre les trois alliés (Angleterre, URSS, Etats-Unis), les nouvelles frontières polonaises, la réorganisation du comité de Lublin et les modalités concernant la mise en place de l’ONU et les membres du conseil de sécurité.
3- De Gaulle décide de présenter Staline, en même temps que lui fait sa connaissance et découvre un peu plus en détail les traitsde son caractère. Le général De Gaulle décrit Staline dans un portrait en acte, il nous le montre d’abords dans son rôle de dictateur, qui maitrise tout ses sujets et fait régner un sentiment de peur au-dessus d’eux, lui-même s’assimile au Tsar de Russie tout puissant, et il fait souvent des remarques aux membres de son gouvernement laissant penser ce qu’il adviendrait d’eux s’ils n’exécutaientpas bien les ordres. Lors des discussions De Gaulle nous présente aussi, un fin stratège et un bon négociateur. En effet il ne lâche rien et tient à garder le control des conversations et des décisions, chacun de ses gestes et chacune des ses paroles et contrôlé, pensé et a un but politique.

Le général De Gaulle est un homme militaire et politique du XXème siècle. Symbole de laseconde guerre mondiale et de la libération de la France, il écrit de 1954 à 1959 des Mémoires de guerres, composées de trois tomes, le troisième étant le Salut. Dans le deuxième chapitre, intitulé rang, de ce dernier tome, le général tente de redonner à la France un rang international, pour cela il rencontre les chefs d’états alliés, notamment Staline à qui il rend visite en Russie. Quel portrait legénéral peint-il de Staline dans ce chapitre et dans quel but ?
De Gaulle nous montre Staline comme un dictateur dans toute sa splendeur, en pleine possession de ses pouvoirs et qui se révèle être un négociateur zélé, dans le but de marquer sa différence avec le chef de l’URSS.

Dés le début de son voyage en Russie, avant même sa rencontre avec Staline, de Gaulle nous donne une...
tracking img