De gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Page 56 : Philosophie existentialiste → assumer ce que l'on est. Exigence de lucidité car nous sommes entièrement responsable, nous ne sommes pas déterminer.
ce n'est pas une philosophie duquiétisme → philosophie qui propose de construire notre propre existence.
Philosophie qui est la pour encourager/stimuler les individus. Mais c'est angoissant : je porte la responsabilité de ce qui vam'arriver.
Pas loin de la théorie de Nietzsche : on est vivant quand on combat.
Philosophie du combat.

Ce que l'on reproche à l'existentialisme c'est de dire que tout est un sujet → d'après Sartre ilsfont un reproche inadapté → pour eux, subjectif c'est sujet seul. Attitude égoïste en considérant que la seule chose qui compte c'est moi → Sartre dit que c'est faux.
Il est vrai que l'existentialismepart du cogito de Descartes « Je pense donc je suis » → point d'appui, mais Sartre nous dit que ce n'est pas pour autant que l'on verse dans le solipsisme ( c'est considérer qu'il y a une seulevérité et réalité dont je peux être certain : moi)
vu que c'est la seule certitude, je m'intéressequ'à moi.
→ Mais ça ne peut pas coller avec l'existentialisme. → Notion de responsabilité.
Certes c'est une philosophie qui part du sujet mais en se tournant vers les autres.
Elledonne une valeur aux autres.

Fin de page 57-58 : (cf correction du bac blanc n°1). Nous ne sommes rien sans les autres. L'autre est central, centre de mes préoccupations, de mes démarchesphilosophiques.

Page 59-60 : Il n'y a pas de nature humaine mais il y a une condition → veut dire que tous les hommes sont confrontés aux mêmes problèmes, difficultés, contraintes durant leursexistence.
Bien qu'étant tous confrontés aux mêmes contraintes on a pas tous la même manière de répondre aux contraintes universelles → on est pas déterminé.
→ donne coté perso a notre existence...
tracking img