De gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le général de gaulle

Éducation et famille

Charles de Gaulle est né à Lille le 22 novembre 1890, mais il grandit à Paris.
Il se rend à l'école où ses professeurs sont des jésuites très tôt, à l'âge de quatorze ans,
Issu d'une famille catholique résidant à Paris, Charles de Gaulle est le fils d'Henri, professeur de lettres, d'histoire et de mathématiques, et de Jeanne Maillot. Charles atrois frères, dont deux seront résistants, et une sœur, qui elle aussi entrera dans la Résistance.
Charles de Gaulle fait une partie de ses études primaires dans une école catholique. Lors de la crise politique résultant de la séparation de l'Église et de l'État en 1905, Charles de Gaulle est amené à poursuivre ses études chez les jésuites français en Belgique au collège du Sacré-Cœur à Antoing,première expérience d'exil.



SA CARRIERE

1 SAINT_CYR
Charles de Gaulle décide de se consacrer à la carrière militaire et il prépare le concours d'entrée à l’école militaire de Saint-Cyr, entré 119ème sur 221, après avoir fait ses classes préparatoires dans le prestigieux collège catholique à Paris, Stanislas. En 1908, il est admis dans cet établissement où il apprend son futur métierpendant quatre ans. En 1912, le voici sous-lieutenant. Il commence sa carrière dans le 33ème régiment d’infanterie, à Arras ou il fut sous les ordres du colonel Pétain .

2_LA GRANDE GUERRE
Lieutenant au début de la Première Guerre mondiale, il est nommé capitaine en janvier 19159. Blessé au genou dès son premier combat à Dinant le 15 août 191410, il rejoint le 33e régiment d’infanterie sur lefront de Champagne pour commander la 7e compagnie. Il est à nouveau blessé le 10 mars 1915 à la main gauche, lors de la bataille de la Somme.
Officier tatillon, volontiers cassant, son intelligence et son courage face au feu le distinguent au point que le commandant du 33e RI lui offre d'être son adjoint.
Le 2 mars 1916, son régiment est attaqué et presque détruit par l'ennemi en défendant levillage de Douaumont, près de Verdun. Sa compagnie est anéantie au cours de ce combat et les survivants sont encerclés. Tentant alors une percée, la violence du combat l'oblige à sauter dans un trou d'obus, pour se protéger, mais des Allemands l'imitent et le blessent d'un coup de baïonnette à la cuisse gauche. Pris par les troupes allemandes, il est soigné et interné. Laissé pour mort, il reçoitune citation à titre posthume à l’ordre de l’armée.

Cinq tentatives d'évasion ayant échoué (de mai à septembre, il est successivement interné à Osnabrück, Neisse, Sczuczyn, puis en octobre 1916, au fort d'Ingolstadt ; en juillet 1917, au camp de Rosenberg ; en octobre 1917, à la prison militaire de Passau ; en novembre 1917, à Ingolstadt ; en mai 1918, au camp de Wülzburg ; en septembre 1918,dans les prisons de Passau et Magdeburg ), il ne sera libéré qu'à l'armistice après 32 mois de captivité. Ses compagnons lors de sa captivité sont notamment le commandant Catroux, le journaliste Rémy Roure et Thoukhatchevski, futur maréchal de l'Armée rouge.
Il profite de sa captivité pour approfondir sa connaissance de l'Allemagne, lire les auteurs allemands. Il fait des conférences d'ordrestratégique et géopolitique, sur le déroulement de la guerre notamment.
Il est libéré après l'armistice du 11 novembre 1918 et retrouve sa famille en décembre.
De 1919 à 1921, de Gaulle est envoyé en Pologne où il participe à la formation de la nouvelle armée qui lutte victorieusement contre l'Armée rouge.
Il recevra, à l'issue de la Grande Guerre la croix de chevalier de la Légion d'honneur, le 23juillet 1919, et la croix de guerre 1914-1918 avec étoile de bronze.

À son retour, il épouse Yvonne Vendroux le 6 avril 1921 à Calais.
Son fils Philippe naît le 28 décembre suivant.
Le capitaine de Gaulle est chargé de cours à l'École de Saint-Cyr, il est ensuite admis à l’école supérieure de guerre en 1922 .
Il fait un stage à Trèves, puis à l'état-major de l'armée française du Rhin...
tracking img