De la cour descartes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de La Bruyère grand moraliste Français nait en 1645 et décédera en 1696. Depuis 1683, louis XIV au pouvoir de 1643 à 1715 est remarié secrètement à Mme de Maintenon, celle-ci possède unegrande emprise sur le roi, une emprise religieuse et austère; le règne du roi commence alors à s’obscurcir. La Bruyère, de noblesse de robe, est secrétaire d’un grand de la cour, il fréquente lacour et rédige en 1688 Les Caractères en s’inspirant de Théophraste qui en avait écrit d’autre dans l’antiquité. La Bruyère rencontre alors un grand succès, il y critique la cour en faisant de laprose et met en avant le ridicule et les défauts: il y dresse les portraits des gens de la cour, leurs vices comme l’avare, le mal élevé, la coquette et la prude. Dans le chapitre VII, il dresseun papier nommé « de la cour » où il fait la critique d’un monde qu’il ne nomme pas.

Fonctionnement du regard étranger
-utilisation du « On » (premier mot): cela pose le problème dunarrateur, inclus dedans ? Connait la région ? à incertitude pour le lecteur; effet d’attente: lieu ?
- dénomination floue, qui va se déterminer par une localisation géographique (exotismelointain) accentue par des périphrases ou tous ce qui insiste sur l’apparence et par l’utilisation de verbes de probabilité à lecteur dans l’hypothèse
Procédé qui joue sur l’étonnement du lecteur(curiosité) qui devient alors plus réceptif au message contenu de l’insolite

Présentation organisée, Caractéristiques et Structure de ce monde étranger
- forme d’un constat-pas de mots de liaisons à parataxe
-à travers les habitants et leur façon de vivre (simple juxtaposition)
-contraste vieillards =jeunes gens
-apparence vestimentaire homme/femme (perruque)
-organisation de la structure du peuple...
tracking img