De la croissance au developpement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2347 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« De la croissance au développement …»


On établira au cours de cette introduction un axe de travail basé principalement sur 3 notions clé :

Dans la 1ére partie, on va s’interroger sur le phénomène de croissance. La croissance est apparue à l’époque de l’industrialisation. Mais qu’est ce que la croissance ? Y a-t-il des inégalités de croissance dans les différents pays ? pourquoi ?Dans la 2éme partie, on s’interrogera sur les transformations sociales, culturelles et politiques qui accompagnent la croissance.

I) il est nécessaire de s'interroger sur le phénomène de la croissance

A) Qu'est ce que la croissance ?

Définition

Mesure

B) Une réalité partagée, mais de façon inégale

Le dogme de la croissance

comment

pourquoi

Une croissanceinégale dans le temps et dans l'espace

Dans le temps

Dans l’espace

C) La croissance : une réalité contestée

Dans sa mesure

Dans sa finalité

II) les transformations sociales, culturelles et politiques qui accompagnent la croissance.

A) La croissance, facteur du changement social

Qu'est ce que le changement social

Quelles transformations sociales ?

Auniveau économique

Au niveau social

B) Les transformations sociales susceptibles de favoriser la croissance

Les facteurs culturels de la croissance

Le rôle de la religion

La montée de l'individualisme et le changement de valeurs

Les facteurs politiques de la croissance

Le rôle de l'État

Le rôle des Institutions





I.A.1

La croissance estune augmentation du PIB, de la production sur une longue période.

· On appelle dépression une diminution prolongée de cette production. Il y en a eu en 1975 et 1993 en France. La récession est une baisse de la production.

la France a connu 2 récessions : en 1975 et 1993

· On appelle expansion un accroissement de la production, sur le court terme.

Pour les comparaisonsinternationales, on utilise le PNB.

Il faut faire la différence entre la mesure du P.I.B. en valeur (prise en compte de l’inflation) et P.I.B. en volume (non prise en compte de l’inflation). Bien sûr, les économistes vont davantage s’intéresser à la croissance réelle.

Le P.I.B. signifie produit intérieur brut. On s’intéresse qu’aux entreprises implantées dans un pays. Tandis que le P.N.B.(produit national brut) ne s’intéresse qu’à la nationalité de l’entreprise et non au lieu où elle est implantée.

Donc dans les pays développés, pas de grosses différences entre P.I.B. et P.N.B. tandis que dans les pays en développement, le P.I.B. est largement supérieur au P.N.B. car ils accueillent davantage d’entreprises par le faible coût de la main d’œuvre par exemple.

Donc dans ces pays -là, c’est le P.N.B. qui est le plus important et le plus représentatif de la richesse créée.

La croissance s'exprime sur le long terme par un taux d’accroissement annuel moyen.

Mais l'inflation rend les calculs peu fiables puisque la valeur de la monnaie utilisée varie.

Attention :

Il faut distinguer croissance nominale ¹ réelleFrancs courants ¹ Francs constants

Valeur ¹ Volume



rappel

pour passer des francs courants aux francs constants :

Calculs en francs courants

Calculs en francs constants = ____________________________ *100

Indice des prix de l'année en cours

I.B.

Pour tous les pays, la croissance est un phénomène qui est recherché, c’est un impératif que toutes les économies se donnent de réaliser.

I.B.1.a.

Comment une économie peut-elle augmenter son PIB ?

Avant A.Smith, les économistes pensaient qu'il était difficile...
tracking img