De quel outils dispose victor hugo dans claude geux pour denoncer le manque de justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1759 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire 1ère
Questions pour comprendre le XXe siècle Thème 1 – Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXe siècle (9 – 10h)

Thème 1 Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXe siècle (9-10 h) Question : Croissance et mondialisation
I PROBLÉMATIQUES
Cette question traite des profondes mutations del’économie mondiale depuis le milieu du XIXe siècle. Sur la longue durée s’impose un grand mouvement de fond caractérisé par la croissance, et par les étapes décisives de la mondialisation, marquées la première par des fluctuations de rythme et des différenciations géographiques, la seconde par des « économies-monde » successives.

La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850.Définie comme l’accroissement durable de la production globale d’une économie, la croissance est un phénomène quantitatif mesurable, notamment par les évolutions du produit national brut. Elle résulte de facteurs de nature extensive (l’augmentation du nombre de travailleurs, d’équipements, de matières premières) ou/et de nature intensive (utilisation plus efficace des facteurs de production, favoriséenotamment par des innovations technologiques). La généralisation du e processus de production industrielle dans la première moitié du XIX siècle marque le point de départ, d’abord en Europe, de la croissance économique contemporaine. Quelques caractéristiques essentielles de cette croissance peuvent être mises en évidence : - Elle ne peut plus être expliquée seulement par une succession detransformations radicales des techniques de productions. A la notion exclusive de « révolution industrielle » l’historiographie récente a substitué une approche plus systémique. Cette approche combine l’ouverture, l’extension et la diversification des marchés, l’essor des transports rapides, l’innovation technique et celle des modes de production. - Il faut associer à ces mutations structurelles le rôledes acteurs, variable selon les périodes et les pays : celui des grands groupes industriels et de services très capitalistiques ; celui des myriades de petites entreprises, celui de l’État, agent majeur d’encadrement et de soutien de l’économie. La croissance s’opère sur fond d’un débat idéologique entre les tenants du libéralisme contestant l’interventionnisme étatique, et les partisans de lasocialisation des moyens de production. On peut prendre comme appui un exemple d’une grande entreprise, dont les évolutions sur le long terme sont significatives de celles du contexte et des fondements de la croissance. - La croissance se nourrit de cycles productifs successifs. De 1850 à la Seconde Guerre mondiale on note deux phases de l’industrialisation : la première – celle du charbon, de lavapeur, du textile et de l’acier – connaît son pic à la fin du XIXème siècle et a donné naissance aux pays
© Ministère de l’Éducation nationale (DGESCO - IGEN) > eduscol.education.fr/prog sept 2010 (édition provisoire)

noirs. La seconde industrialisation est fondée sur l’électricité, le pétrole, l’automobile, l’avion, la mécanique et la chimie. Selon Patrick Verley, le fait majeur réside dans lepassage d’une croissance extensive à productivité constante, à une croissance de la productivité par intensification. Après 1945 la croissance est tirée par la hausse progressive du niveau de vie des sociétés industrielles développées qui favorise une consommation « de masse » des biens d’équipement des ménages (produits blancs des appareils ménagers, et produits gris de l’électronique et del’audiovisuel), par le BTP et les équipements structurels liés à la reconstruction et au redémarrage des économies et par tous les nouveaux marchés ouverts par la cybernétique, les biotechnologies, l’informatique et les matériaux dits « du futur ». - Elle comporte de fortes variations dans le temps et des disparités dans l’espace. La période 1850-1939 est en situation médiane entre deux moments de...
tracking img