De quoi sommes nous responsables devant les générations futures ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DE QUOI SOMMES NOUS RESPONSABLES DEVANT LES GENERATIONS FUTURES ?

Introduction :
Il faut aujourd'hui, dans tous les domaines sociaux être responsable : responsable de soi-même, parfois même des autres, responsable de l'environnement, responsable pour nos descendants, responsable de ses actes...
Etre responsable signifie : quelqu'un qui doit répondre de ses actes ou de ceux des personnesdont il a la charge (ex : les parents sont responsables de leurs enfants mineurs) mais se peut être aussi une personne réfléchie, qui pèse les conséquences de ses actes.
C'est pourquoi l'on peut se demander : de quoi sommes nous responsables devant les générations futures ? Jusqu'où sommes nous responsables des générations futures ? Quelles sont nos obligations et nos devoirs envers lesgénérations futures ?
Pour répondre, nous verrons que collectivement, nous sommes responsables de tous nos actes devant les générations futures, puis que, individuellement, nos actions face aux générations futures sont minimes.

1 nous sommes responsables ne nos actes et pensées devant les générations futures
la responsablité comme projet & quelques exemples de responsabilités devant devant lesgénérations futures .
En effet, a-t-on envie d'être responsable du mal-être des générations futures ? De leur mauvais niveau de vie ou de leur pauvreté à la fois monétaire mais aussi culturelle... Ou bien au contraire, qu'ils nous soient redevables dans la mesure du possible de le confort, de leur bonheur...
Paul Ricoeur propose d'élargir la notion de responsabilité au-delà des limites marquées par laresponsabilité juridique et des valoriser les actes moraux que l'on se fixe vis à vis des autres (qui aborde le domaine de l'éthique). Pour Paul Ricoeur,,il y a responsabilité "si l'on fait intervenir l'idée d'une mission confiée, sous la forme d'une tâche à accomplir selon des règles"

La notion de développement durable implique non seulement un nouveau rapport à l’idée de progrès, mais aussiet surtout un nouveau concept de responsabilité.
La notion de développement durable signifie en effet que nous sommes responsables devant l’humanité présente et à venir du caractère habitable ou non de la Terre. La notion de développement traite ici de progrès technique, mais aussi sociaux et politiques.
il faut envisager les catastrophes possibles afin d’essayer de prévenir les effetssecondaires néfastes que risque de causer dans le futur ce que l’on fait dans le présent.
François Ost (enseignant, juriste et philosophe actuel) : " il en résulte que nous sommes désormais responsables de ce qui jadis échappait à notre souci : la terre, l’avenir, les générations futures […] en introduisant ainsi dans le débat le concept de responsabilité, il est clair cependant que celui-ci change desens. Quand on parle de responsabilité écologique, ou de responsabilité à l’égard des générations futures, on n’envisage plus l’imputation d’une culpabilité à l’auteur d’une faute intervenue à un moment donné du passé. On envisage [...] le devoir qui incombe à la personne interpellée de répondre à l’appel qui lui est adressé. La responsabilité s’entend donc ici d’une mission assuméecollectivement pour l’avenir et non d’une culpabilité pour un fait passé »
Hans Jonas ajoute que même les conséquences imprévisibles de nos actes nous sont imputables ; les générations actuelles sont responsables des dégats à venir. Or comme nous avons la possibilité grâce au progrès technique de "réparer les dégats", nous devons le faire, pour Jonas, "pouvoir oblige". Si nous sommes responsables de ladégradation de la planète, pour Jonas, nous pouvons aussi en être les gardiens de la sauvegarde. Le pouvoir que nous confère la technique de favoriser ou de nuir aux générations futures nous dote d'une responsabilité totale. Hans Jonas ajoute à cela le principe de précaution ; selon lui, l'humanité doit susciter en-elle une peur portant sur ses actions présentes, c'est-à-dire envisager les...
tracking img