De l'esprit des lois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture Analytique De L’Esprit des Lois de Montesquieu
Montesquieu, moraliste et penseur politique est reconnu comme le précurseur de la sociologie et comme un écrivain appartenant aux Lumières. Dans son ouvrage politique, le philosophe français présente sa vision d’une politique moderne mais en évoquant des propos contraires à sa pensée. Alors, un siècle après l’abolition de l’esclavage en1848, Montesquieu développe les arguments des esclavagistes de l’époque. Nous pouvons ainsi nous demander par quels procédés Montesquieu dénonce l’esclavagisme. Dans un premier temps nous étudierons le plaidoyer en faveur des Noirs et dans un second temps, le réquisitoire contre les esclavagistes.

I. Le plaidoyer en faveur des Noirs
A. La dénonciation de la condition des esclaves
•Antiphrase : « Des petits esprits exagèrent trop l’injustice que l’on fait aux Africains » l.23
 Phrase à prendre à l’envers : réelle injustice faite aux esclaves, jugés par les Blancs en fonction de leur physique ou de leur attitude.

• Périphrase « Princes d’Europe » l.24
 Renvoie aux occidentaux, des puissants qui dictent entre autre les lois régissant la condition des esclaves (comme le codenoir) et qui dirigent le monde sans se soucier des Noirs.

• Caractérisation des esclaves : « Ceux » l.7 ; « ils » l.7 ; « les nègres esclaves » l.1 ; « Ces gens-là » l.20 ; « ceux de l’Afrique » l.4 ; « les noirs » l.12
 Infériorisation des esclaves à travers des termes péjoratifs et méprisants : réduction totale de la population noire.
B. La présence de Montesquieu
• Utilisation de lapremière personne du singulier qui s’oppose à la troisième personne du pluriel : « Si j’avais » l.1 ; « je dirais » l.2 opposés à « ils ont dû » l.3
 Montesquieu prend de la distance face aux esclavagistes : il indique alors sa présence à travers les différents arguments favorables à l’esclavage.

• Emploi du conditionnel : « Le sucre serait » l.5
 Présence de Montesquieu qui alerte l’opinionpublique quant à l’une des raisons de l’esclavage.

• Utilisation du verbe « devoir » : « Les peuples d’Europe ayant exterminé ceux de l’Amérique, ils ont dû mettre en esclavage ceux de l’Afrique, pour s’en servir à défricher tant de terres. » l.3 à 4
 Renvoie à la présence et au cynisme de Montesquieu : le verbe d’obligation morale indique aux lecteurs que selon les esclavagistes, ils n’ontpas le choix.
C. La thèse des Lumières
• Opposition des termes « petits » et « trop » : « Des petits esprits exagèrent trop l’injustice que l’on fait aux Africains » l.23
 Les esclavagistes dévalorisent les philosophes qui correspondent aux « petits esprits », en effet ceux-ci évoquent l’injustice, qui renvoie à la thèse des philosophes qui luttent pour une justice universelle.

• Questionrhétorique : « Car, si elle était telle qu’ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d’Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d’en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ? » l.23 à l.26Occurrences de « passé » : « tout à l’heure passé » v.2 ; « ont évoqué le passé » v.6
 Evocation d’un des objectifs des Lumières : la promulgation d’uneloi sur l’égalité et en faveur de la justice pour tous. Montesquieu fait, ici, réfléchir le lecteur sur la condition humaine.

• Lexique du sacré : «Dieu » l.9 ; «âmes » l.10 ; « chrétiens » l.22 ; « de la miséricorde et de la pitié » l.25-26
 Montesquieu appelle au cœur des puissants : il souhaite ainsi, à l’instar des Lumières, apporter un peu d’humanité dans le monde législatif et notammentde la tolérance envers les Noirs.

II. Le réquisitoire contre les esclavagistes
A. La disqualification des Blancs
• Utilisation de la première personne du pluriel « nous avons eu » l.1 et du pronom indéfini « On ne peut » l.9, « On peut juger » l.14
 Montesquieu accuse l’ensemble des occidentaux des exactions faites envers les esclaves : tout le monde est complice dans le crime moral....
tracking img