De l'esprit des lois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (525 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte soumis à notre étude est un extrait du roman d'Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes, parut en 1913 dans La Nouvelle Revue française et chez Emile-Paul la même année. Ce passage descriptif sesitue lors de l'entrée en scène du pierrot sur la piste du cirque. Alain-Fournier dresse un portrait pathétique et grotesque du personnage, alors qu'il entre sur la piste devant des spectateursadmiratifs de la représentation.
En quoi peut-on qualifier cette description de tragique et de caricatural?
Ainsi, nous étudierons dans un premier temps le caractère dramatique de ce portrait, puis lacaractéristique burlesque de ce personnage, le pierrot.

Alain-Fournier dresse un portrait émouvant du personnage principal de ce passage, le pierrot, il ne s'attarde pas sur sa description physique.Dans le premier paragraphe, il commence à décrire l'entrée lente et hésitante du pierrot (ligne 1: « Enfin glissa lentement »). Ensuite, Alain-Fournier brosse l'image d'un pierrot vieux, joyeux etmiséreux (lignes 2 et 3: « sillonnée de rides, tout écarquillé tantôt par la gaieté tantôt par la détresse »). Enfin, le pierrot y est représenté comme un automate (ligne 4: « en trois pièces malarticulées »), il semble pris de douleurs abdominales (ligne 5: « recroquevillé sur son ventre comme par une colique »), et apparaît craintif ( ligne 7: « par excès de prudence et de crainte »).
A partir dudeuxième paragraphe, c'est par son attitude que pierrot veut émouvoir les spectateurs. Il est chancelant , mal assuré, jusqu'à la chute (lignes 13, 15 , 18, 22 et 26 : champ lexical de la chute). Sadémarche hésitante et trébuchante est amplifiée par les cris qu'il pousse, cris émis différemment en fonction de la situation (lignes 23 et 24 : « cri insupportable »), ce qui entraîne le public dansson désespoir et sa détresse (ligne 29 : « les cris d'effroi des femmes »).

Dans un second temps, le pierrot nous est décrit comme un personnage grotesque, non seulement de par son apparence...
tracking img