Debo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ensorcelée
Jules Barbey d’Aurevilly

L’ensorcelée est une œuvre du romancier Barbey d’Aurevilly. Après le succès-scandale provoqué par son roman Une vieille maîtresse, Barbey publie L’ensorcelée sous forme de feuilleton dans l’Assemblée nationale, du 7 au 11 févier 1852, sous le titre de La Messe de l’abbé de la Croix-Jugan.

I. Résumé de l’œuvre
II. Présentation des personnagesprincipaux
– L’auteur et le narrateur : Barbey d’Aurevilly
– Maître Tainnebouy
– Jeanne Le Hardouey (Jeanne de Feuardent)
– Thomas le Hardouey
– L’abbé de la Croix-Jugan
– Clotilde Mauduit
III. Axes d’analyse de l’œuvre
– Projet d’un cycle anglo-normand et régionalisme
– L’influence de Walter Scott
– La lande au centre du récit

I.Résumé de l’œuvre

C’est au cours d’une nuit, dans la lande de Lessay, lieu désertique et hanté, qu’un son de cloche retentit. Un voyageur, qui n’est autre que le narrateur lui-même traverse la lande accompagné de Maître Tainnebouy, homme originaire de la région qu’il rencontre lors d’une halte à l’auberge du Taureau rouge et qui lui propose de faire route avec lui, un étranger n’étant pas à l’abrid’une attaque nocturne.

Survient alors un incident qui perturbe leur voyage : Le cheval blanc de maître Tainnebouy se blesse et empêche nos protagonistes de continuer leur chemin. Maître Tainnebouy, normand superstitieux est persuadé qu’il s’agit d’un sort des bergers de la lande. Le narrateur et son compagnon entendent ensuite neuf coups de Cloche ; ceux-ci annoncent le début de la messefantôme de l’abbé de la Croix-Jugan. En effet, celui-ci est maintenant mort depuis plusieurs années.

C’est ici que commence le récit enchâssé de maître Tainnebouy. Il va raconter au narrateur l’histoire du mystérieux abbé de la Croix-Jugan. Le narrateur qui relatait les faits jusque là laisse donc la parole à son guide.

Maître Tainnebouy explique à son interlocuteur que l’abbé était en fait unancien chouan qui avait tenté de se suicider après la défaite de la Fosse. Malheureusement, il se rate et reste défiguré. Il est alors recueilli par une vieille dame qui lui procure des soins. Mais bientôt, des soldats font une halte chez la vieille femme. Les « Bleus » comme on les appelle, tombent sur l’abbé. Alors même qu’il est déjà en piteux état, ils le torturent et le mutilent.

L’abbé s’ensort pourtant vivant. Deux ans plus tard, il se rend à Blanchelande, à l’époque de la réouverture des églises. Il devient abbé.

C’est lors d’une messe que Jeanne de Feuardent, aristocrate née mais épouse du paysan Thomas le Hardouey, rencontre l’abbé de Blanchelande. Elle en tombe littéralement amoureuse. Son désir est tel que ses joues s’empourprent pour le reste du récit.

Quittant laparoisse, elle rencontre un berger sur le chemin qui la conduisait chez elle. Le « sorcier » déclare être en colère contre son mari. Il lui prédit qu’elle se souviendra de la messe à laquelle elle a assistée. La jeune femme pense que le berger lui a lancé un sortilège.

Jeanne décide alors d’aller consulter son amie Clotilde Mauduit dite « La Clotte » pour essayer d’avoir un peu plus d’informationssur cet abbé de la Croix-Jugan qui l’a tellement troublée.

Celle-ci lui apprend que déjà avant elle, une femme nommée Dlaïde Malgy s’était éprise de l’abbé et avait beaucoup souffert de son indifférence. Elle en est devenue folle et malade.

Mais Jeanne ne peut cacher sa passion pour l’abbé, ses joues rouges la trahissant sans cesse. Les gens commencent à parler. Toutefois, l’abbé restetotalement indifférent et silencieux. On ne sait pratiquement rien de lui et de ses sentiments.

Par ailleurs, il propose à Jeanne de devenir sa messagère pour entretenir ses relations avec le parti légitimiste.

Les rumeurs courent ; Thomas Le Hardouey commence à être gagné par la jalousie et soupçonne sa femme. Errant dans la lande, Thomas reçoit d’ailleurs une prophétie de la part des...
tracking img