Debut de cours d'eco de 1ere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les activités économiques.

Définitions et introduction

Il s'agit d'une activité humaine répartie en trois temps:
le travail
-le revenu ( la rémunération)
- la consommation et l'épargne.
Pour assurer une production, un agriculteur , un chef d'entreprise a besoin de moyen de production,comme des capitaux, matières premières, main d'oeuvre ( les microsociétés sont aujourd'hui les plusnombreuses = aucun salarié), la technologie etc..
Par le passé , le principal facteur était lié aux matières premières.
L'école française des physiocrates, c'est une école liée au 17 ème siècle, son leader est Quesnay. La france a déjà entamée une révolution agricole à travers des innovations ce qui précède un révolution industrielle. L'inquiètude se traduit par la diminution du nombred'agriculteur, cette révolution profite de plus aux bourgeois, il y a une dettèrioration du niveau de vie. Ces physiocrates vont retarder cette industrialisation.Il y a une vraie amélioration des conditions de vie des français au debut du 20 e siecle grace entre autre a la naissance du syndicalisme en 1884. Mais dans les faits ce sont les accords Matignon en 1936 qui vont revolutionner les conditions dutravail avec l'instauration des 40h de travail et les premiers congés payés.

Le facteur travail.

La population active
La population active occupée regroupe ceux et celles qui ont un travail (salariés et non-salariés) et la population sans emploi à la recherche d'un emploi (PSERE) et les militaires du contingent ( depuis 1990, il n'y a plus de service national). On pourrait ajouter lespré-retraités dans les actifs car 2/3 d'entre eux voudraient encore travailler, mais l'INSEE les considèrent comme des inactifs. La création de ce système s'applique depuis 1972. Depuis, ce sont 10 millions de personnes écartées du marché du travail. La pré-retraite va à l'encontre de la consommation et donc du PIB. Mais les salariés les plus agés sont les plus expérimentés ( donc il y a une baisse desgains de productivité) Toutes ces conséquences sont négatives et servent a minimiser le problème du chomage.

Les facteurs de la variation de la population active.
Les facteurs sont:
-Les vagues migratoires, la première se déroule pendant la première révolution industrielle entre 1830et 1846 avec les chemins de fer ( ils viennent d'Europe et d'Angleterre)
-L'accroissement naturel ( différenceentre le taux de natalité et le taux de mortalité)= 3 pour 1000(12pour 1000- 9pour1000), l'indicateur conjoncturel est de 1.9à 2.
-Législatifs( en 1930, la population active baisse à cause des expulsions de l'immigration etc...). a partir de 1841, on ne peut pas embaucher d'enfants de moins de 10 ans et passera a 13 ans en 1881. Le plafond apparaît en 1962 de 74 ans, en 1983, il passe à 60 ans.En 2003, la réforme Fillon, c'est l'idée d'équité entre les salariés du privés et du publics( cotisations durant 40 ans). En 2012, on sera à 42ans de durée de cotisation ( vers les 45 ans), si on fait de longue étude, la retraite pourrait aller à 70ans. La proposition est faite pour certains métiers de travailler si ils le souhaitent jusqu'à 67 ans. Les chercheurs de l'INED pensent que le lapse detemps sera le même car l'espérance de vie augmente . Il faudrait introduire une hétérogéinité. Il y a aussi une discrimination car l'espérance de vie des ouvrires à 35 ans est de 39 ans et celles des cadres et PIS est de 46ans.
-Comportementaux, en 40 ans la population active est passée de 20 millions à 28 millions . Il faut retenir l'évolution de 2 mouvements contradictoire. Si la populationactive augmente c'est parce que les femmes travaillent de plus en plus ( 90% chez les 25-49 ans) celui des hommes est supérieur de 6-7 points (97%) mais on peut envisager un équité dans l'avenir. Mais le taux d'activité des jeunes a diminué(-25 ans ), ceci n'est pas sans rapport avec les études longues, mais depuis 1997, il y a une stagnation du taux de scolarisation. Vers 2040, on prévoit un...
tracking img