Debut memoire sur les thermes romains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec une excellente hygiène et d’abondants ravitaillements de nourriture. Les bains Romains faisaient partis intégrante de la société romaine de cette époque dans toutes les classes de la société. Ceci accompagne de nettoyages réguliers aidèrent a combattre les germes et bactéries. Les Romains essayèrent également de bouillir leurs instruments médicaux en évitant de les utiliser sur un deuxièmepatient sans les avoir nettoyés préalablement.
Les Romains ont rivalise avec les Grecs pour bien des pratiques de bains. Les Romains surpassant les Grecs dans la taille et la complexité de leurs bains. Ceci étant du a bien des facteurs comme la taille conséquente des villes romaines, la disponibilité de l’eau courante suivant les aqueducs ainsi que grâce a l’invention du ciment qui rendit laconstruction de larges édifices plus aisée, plus sure et moins cher. Comme en Grèce, le bain Romain devint un centre essentiel pour les activités récréatives et sociales. Avec le développement et la progression de l’Empire Romain sur le monde vint la propagation des bains publics aux quatre coins de la Méditerranée ainsi que dans certaines régions d’Europe et d’Afrique du Nord. Avec la constructiond’aqueduc les Romains avaient non seulement assez d’eau pour leurs besoins domestique, agricole et industriel mais également pour leurs loisirs. Les aqueducs apportaient de l’eau qui était par la suite chauffée afin d’être utilisée dans les bains.
Les Romains développèrent également cette culture de bains dans leurs colonies, tirant des avantages offerts par les sources d’eau chaude naturellestrouvées en Europe, établissant des bains a Aix, Vichy, Bath et Buxton en Angleterre ou encore a Aachen et Wiesbaden en Allemagne…


Ces bains devinrent des centres de grande importance pour la communauté Romaine, pour ses loisirs comme pour son développement social. Des bibliothèques, des halls de lecture, des gymnases et des jardins devinrent parties intégrantes de ces ensembles. A ceci les Romainsajoutèrent l’utilisation des sources chaudes pour le soulagement de leurs souffrances comme les rhumatismes, l’arthrite, les abus de nourriture ou de boisson.
En 337 après JC, le déclin de l’Empire Romain après la mort de l’Empereur Constantin fit que les légions Romaines abandonnèrent les provinces qu’ils occupaient, laissant les bains aux populations locales pour certains, les autres étantdétruits.
Les Romains élevèrent le bain au rang d’art et ce raffinement se retrouvait dans leurs bains publics. Le bain romain par exemple, incluait un rituel bien plus complexe qu’une simple immersion ou une sudation. Les diverses parties du rituel du bain romain (se dévêtir, se baigner, transpirer, se faire masser et se reposer) supposaient des pièces séparer que les romains construisirent afind’accommoder ces besoins.
La ségrégation des sexes à quoi s’ajoutait d’autres divertissements pas vraiment lies directement aux bains ont également eu des impactes directes sur la forme des bains publics.
Le rituel romain du bain était élaboré et l’architecture qui en résulte le prouve. Architecture qui inspirera par la suite la construction des bains Européens et Américains. Des jardins « a lafrançaise » et des arrangements architecturaux somptueux équivalent a ceux des Romains réapparaissaient en Europe vers la fin du 18eme siècle. Une grande partie des Spas Américains suivirent un siècle plus tard.
Les Romains sont de très grands consommateurs d’eau. En effet, il l’utilise autant pour leurs besoins domestiques, pour la cuisine, en boisson, pour leur hygiène corporelle comme pourl’hygiène de leurs locaux, que pour agrémenter leur quotidien et arroser leurs jardins ou alimenter leurs fontaines. On trouve souvent, chez les plus aises, une citerne se situant dans le jardin et qui récolte les eaux de pluie. Ils ont un système de service des eaux extrêmement élaboré sur lequel des esclaves spécialisés travaillent et veillent. Ils s’assurent de l’approvisionnement en eau de la...
tracking img